International
Aux Etats-Unis, un étudiant de 19 ans a poignardé à mort un couple avant d’arracher avec ses dents le visage de l’une de ses victimes.
Vidéos Insolite
Greg Foot est un journaliste de la BBC qui a mené une expérience inédite : il a voulu savoir quel goût avait la viande humaine. Il s'est fait prélever un morceau de son mollet par une biopsie, mais l'anthropophagie étant interdite en Grande-Bretagne, même lorsqu'il s'agit de son propre mollet, le...
Vidéos A la une
Selon cette vidéo, la Suisse abrite un restaurant un peu particulier qui ne sera probablement pas du goût de tout le monde...
Vidéos Insolite
Les requins peuvent être cannibales, la preuve : dans cette vidéo filmée dans un aquarium de Séoul, en Corée du Sud, on voit un requin taureau manger un autre requin plus petit. A la fin de la vidéo, on ne distingue plus que la queue du petit requin qui sort de la bouche du plus grand. Cependant,...
Vidéos A la une
L'actrice Gillian Anderson est surtout connue pour son rôle d'agent Scully, dans la série de science-fiction X-Files. C'est aussi une femme...
Vidéos Insolite
Cet homme, qui a trouvé un serpent mort, a été intrigué par la taille de son ventre. Il a donc ouvert le reptile dans lequel il a trouvé... un autre serpent de taille presque identique ! 
Société
Un jeune homme a été abattu par la police, début novembre au Pays de Galles, alors qu’il dévorait le visage de sa petite amie.
Vidéos A la une
PERNAMBOUC - 13 nov 2014 - Une affaire de cannibalisme défraie la chronique au Brésil. Trois personnes sont accusées d'avoir tué puis mangé au moins deux femmes. Il s'agit d'un homme, de son épouse et de sa maîtresse. Arrêtés en avril 2012, ils ont comparu devant les juges jeudi à Pernambouc, dans le nord-est du pays. Lors de l'audience, l'homme a reconnu ses crimes, avouant avoir commis " une horrible et monstrueuse erreur ". Les trois accusés attiraient visiblement des femmes chez eux leur promettant un travail de nounou. Après les avoir tuées, ils confectionnaient des empanadas, des chaussons fourrés à la viande, avec les restes de leur victimes. Ils en vendaient même à leurs voisins. A l'époque des faits, la police avait retrouvé des restes de deux femmes dans la cour de leur domicile. Les trois prévenus avaient alors expliqué faire partie d'une secte qui prône la purification et la réduction de la population mondiale.
Vidéos A la une
NEW YORK - 2 juillet 2014 - Il avait été surnommé le policier cannibale. Après 21 mois de détention provisoire, Gilberto Valle a finalement été libéré mardi par la justice new-yorkaise. Cet ancien policier avait été reconnu coupable de complot d'enlèvement. Adepte de sites spécialisés, il avait détaillé ses projets d'enlever des femmes, pour les violer, les tuer et les manger. Après 21 mois de préventive, il attendait le prononcé de sa peine. Mais un juge new-yorkais a décidé de casser sa condamnation mettant en avant le fait, que Gilberto Valle n'était jamais passé à l'acte. C'est sa femme qui l'avait dénoncé, après avoir découvert dans son ordinateur des photos et messages dérangeants. Elle avait témoigné à charge au procès et a depuis divorcé. Mais pour son avocate Julia Gatto, il faut faire une distinction fondamentale entre les actes et les fantasmes. "Il ne s'agit pas seulement de Gil Valle", a-t-elle expliqué, "il est question de ce corpus de valeurs fondamentales de notre système judiciaire, grâce auquel nous avons la liberté de penser, le gouvernement ne doit pas percer notre esprit, et il ne le peut pas." Les procureurs ont annoncé leur intention de faire appel de la décision. En attendant, Gilberto Valle est assigné à résidence dans le Queens à New York, avec surveillance GPS et suivi psychologique. On lui a aussi interdit tout accès à un ordinateur ou à internet.
Société
Un homme a été arrêté ce dimanche dans le Tennessee (Etats-unis) pour avoir tué et démembré une femme avant de manger certaines parties de son corps.
Vidéos A la une
Le maire de Nouilhan, un village des Hautes-Pyrénées où un SDF a tué un homme de 90 ans à coups de barre de fer avant de lui manger la langue et le coeur, a réagi, auprès de BFMTV. "C'est la...
Publicité