Revue du web
Avec Atlantico
Et aussi : origine de la vie, les plus vieux fossiles peut-être trouvés au Groenland ; le diable de Tasmanie évolue pour résister au cancer ; cellules solaires : un design plus efficace et plus économique.
Revue du web
Avec La Tribune
La start-up basée à Marseille a lancé en juillet dernier son premier test diagnostic nommé Immunoscore. Sa vocation : aider à choisir la meilleure réponse thérapeutique en fonction des capacités du système immunitaire des patients atteints du cancer du colon. Un principe qui devrait être étendu progressivement à d’autres types de cancers.
Société
Alors qu’une exposition s’organise à Villeurbanne (Rhône) sur le dépistage du cancer du sein, Béatrice Branska-Farille, élue d’opposition FN dans la banlieue lyonnaise, a dénoncé le voyeurisme de l'évènement.
Société
Le journaliste de "France 3 Pays de la Loire" José Guédès s'est éteint mercredi matin. Il a succombé à un cancer généralisé en à peine deux semaines. 
Vidéos A la une
Riana est une passionnée. En Afrique du Sud, elle et son équipe de bénévoles luttent pour la survie des guépards, menacés d'extinction....
Vidéos A la une
Il y a 30 ans, une explosion a détruit le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine. La zone est aujourd'hui en...
International
L'interprète de "Me and Mrs. Jones" est décédé dimanche des suites d'un cancer du pancréas, a confirmé une de ses productrices. Il avait 81 ans. 
Vidéos A la une
Comme chaque année depuis 2009 l'association "Lueur et élégance" organise un défilé de mode. Sur scène, les mannequins sont des femmes atteintes du cancer du sein.
Vidéos A la une
Derek Mitchell est atteint d'une tumeur bénigne de l'hypophyse, une glande du cerveau. Sa maladie lui a fait prendre beaucoup de poids, jusqu'à...
Vidéos A la une
Il s'appelle Casper comme le gentil fantôme. Un robot spécifiquement développé pour être au contact d'enfants atteints de cancer est actuellement en test dans un hôpital de Lisbonne. Il est capable de percevoir son environnement et d'interagir avec lui. Neuf centres de recherche et entreprises européennes ont participé à sa conception. À l'Institut portugais d'oncologie Francisco Gentil à Lisbonne, nous croisons Casper, un robot d'environ un mètre de haut dont l'allure rappelle Casper, le gentil fantôme auquel il doit son nom. Il émet des sons, parle et joue. Grâce à ses capteurs, ses dispositifs d'imagerie et ses systèmes de navigation sophistiqués, il se déplace de manière autonome, il reconnaît les jeunes patients, et même les félicite. L'écran qui se trouve sur son ventre indique un smiley, le pouce levé. Rompre la solitude 'C'est vraiment inquiétant quand on voit les enfants utiliser leurs gadgets électroniques tous seuls dans leur coin, indique Filomena Pereira, oncologue pédiatrique. Souvent, ce comportement dans le cas de jeunes patients finit par établir une relation solitaire à la technologie, mais je pense que ce robot peut permettre une interaction sociale commune entre différents groupes autour de l'utilisation d'une même technologie,' souligne-t-elle. Étudier comment la robotique sociale peut intégrer les activités éducatives et ludiques proposées en pédiatrie, c'est l'objectif des scientifiques européens qui ont mis au point ce robot dans le cadre du projet MOnarCH. Sa conception a nécessité de résoudre de nombreuses questions techniques. This is MOnarCH,a very smart robot who makes life easier 4 hospitalised children. Waiting 4u at EU Pavillion #MWC16 pic.twitter.com/mXTfvUiDgs- Pablo Pérez (@PabloPerezA) 22 février 2016 'Il fallait qu'il soit mignon' 'Le premier défi qu'on a dû relever, indique João Silva Sequeira, coordinateur du projet MOnarCH et ingénieur informatique et électrique à l'Université de Lisbonne consistait à trouver la bonne plate-forme robotique. On avait besoin d'un robot capable de marcher à côté de quelqu'un et avec une vitesse de déplacement pouvant aller jusqu'à environ deux mètres et demi par seconde, précise-t-il. On devait aussi trouver un robot avec la bonne apparence : comme il allait être en contact avec de jeunes patients, il fallait qu'il soit mignon ; donc, on a recueilli le point de vue d'une centaine d'enfants, on leur a demandé à quoi un robot devait ressembler, poursuit-il. Autre défi : développer les concepts d'ingénierie qui équiperaient le robot, énumère-t-il, Casper doit interagir avec ce qui l'entoure ; donc il présente des innovations technologiques qui doivent aussi tenir compte d'aspects sociaux, le robot doit percevoir l'environnement social dans lequel il évolue,' insiste le scientifique. C'est dans un laboratoire de l'Université de Lisbonne qu'une partie des systèmes équipant Casper a été développée. Les capacités de perception du robot mêlent les technologies les plus avancées et des concepts issus des sciences sociales, notamment de la psychologie. L'idée, c'est de rendre les interactions humain-robot naturelles et constructives. 'Les enfants ont besoin de nouer des liens d'affection avec des objets de leur quotidien' 'Quel type de réactions essayez-vous de susciter chez les enfants hospitalisés ?' demande notre reporter Julián López Gómez à l'un des chercheurs en robotique sociale qui travaille sur le projet, Víctor González Pacheco, de l'Université Carlos III de Madrid. 'On essaie de déclencher une réaction positive, répond-il. Les médecins nous disent que plus les enfants sont heureux, plus vite et mieux ils se remettent de leur traitement, affirme-t-il avant d'ajouter : Donc on veut que Casper aide les enfants à s'amuser, qu'il joue avec eux, on veut que les patients établissent avec lui, le genre de relation qu'ils pourraient avoir avec un chien, voire avec un copain.' Filomena Pereira, oncologue pédiatrique, nous donne son avis sur le robot : 'J'aimerais que les concepteurs de Casper travaillent à augmenter encore sa capacité d'interaction avec les enfants, je sais que c'est difficile, c'est la partie la plus difficile de leurs recherches, mais ce serait génial, dit-elle, si les enfants pouvaient nouer encore plus de liens d'affection avec le robot parce qu'ils ont vraiment besoin de nouer des liens d'affection avec les objets de leur quotidien à l'hôpital.' D'après les chercheurs, Casper devrait être utilisé comme robot de compagnie d'ici trois ans, dans d'autres hôpitaux d'Europe.
Vidéos A la une
Johan Cruyff, légende du football, s'est éteint ce jeudi à l'âge de 68 ans. Plusieurs personnalités du monde du ballon rond ont rendu hommage...
Vidéos A la une
Le footballeur et entraîneur Johan Cruyff est mort jeudi 24 mars, à l'âge de 68 ans. Le Néerlandais a marqué l'histoire du football avec...
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/vrm2Cb7B . Témoignages des familles à ...
Vidéos A la une
Un petit air d'Hollywood sur cette plage australienne. Une centaine de Marilyn Monroe se sont jetées à l'eau près d'Adélaïde, dans le sud du pays. Avec un maillot blanc, une perruque blonde et une bouée autour de la taille, elles ont parcouru une distance de 400 mètres pour la bonne cause : la lutte contre le cancer. L'initiative est menée par une Australienne, Sarah Tinney, qui a perdu sa mère en 2007 suite à cette maladie. En trois éditions, les Marilyn ont permis de récolter environ 65 000 euros pour la lutte contre le cancer.
Vidéos A la une
En Australie, une centaine de Marilyn Monroe ont parcouru la plage d'Adelaide dans une course de 400 mètres, pour la bonne cause : la lutte contre le cancer. Une initiative originale menée par Sarah Tinney il y a trois ans, en hommage à sa mère, morte du cancer en 2007.
Vidéos A la une
Dorian est un petit américain de 8 ans, atteint d'un cancer en phase terminale. Avant de mourir, il a fait un voeu surprenant, être célèbre. Son histoire s'est répandue sur les réseaux sociaux, et jusqu'en Chine. Le pays, malgré la censure de Facebook et Twitter s'est ému du destin du petit garçon.
Vidéos A la une
Chants, danses et lâcher de ballons. Les fans de David Bowie se sont réunis samedi à Rome, une semaine après la mort du chanteur. Tous adressent à l'artiste le même message : "nous ne t'oublierons pas". David Bowie est décédé samedi 10 janvier à l'âge de 69 ans. Il se battait depuis 18 mois contre un cancer.
Vidéos A la une
A 73 ans, le mari et manager de Céline Dion, le Canadien René Angélil, est décédé. Il luttait depuis de longs mois contre une rechute d'un cancer de la gorge. C'est pour lui que Céline Dion avait trouvé la force de remonter sur la scène du Caesars Palace fin août : "C'est effrayant, impressionnant. Mais je m'y suis préparée. C'est pour René. Mon mari voulait vraiment que je chante à nouveau". René Angélil est devenu le manager de la star canadienne de 47 ans au début des années 80 quand elle avait à peine 13 ans. Ils se sont mariés en 1994 et ont eu trois enfants, René-Charles 14 ans, et des jumeaux, Nelson et Eddy, âgés de 4 ans.
Vidéos Insolite
Le chanteur Michel Delpech est mort samedi à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer, a annoncé son épouse à l'AFP.
Vidéos Insolite
Le chanteur Michel Delpech est mort samedi à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer, a annoncé son épouse. Enrico Macias a réagi sur LCI à la disparition.
Vidéos Insolite
Le chanteur Michel Delpech est mort samedi à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer, a annoncé son épouse. Idole hippie à la française dans les années 70, le chanteur a connu le succès très vite en 1965 avec "Chez Laurette". Michel Delpech, également auteur et compositeur, avait raconté son combat contre le cancer et ses craintes de ne plus pouvoir chanter dans un livre paru en mars, "Vivre !".
Vidéos Insolite
Un nouveau challenge lancé par l'Institut de Recherche sur le Cancer en Angleterre... en musique !
Politique
Depuis la mort de Georges Pompidou lors de son mandat, ses successeurs ont tous tenté de cacher leurs problèmes de santé. Une attitude qui n’a pas changé depuis l’élection de François Hollande.
Vidéos A la une
Pour Movember, la start-up Big Moustache a construit un stand de barbier ambulant. Fixé sur un modèle de pousse-pousse, ce petit commerce...
Vidéos A la une
Des fans de 'Star Wars', il y en a des millions. Mais la particularité de Daniel Fleetwood, est qu'il souffre d'un cancer en phase terminal. Les médecins ne lui donnent que quelques semaines à vivre. Le rêve ultime de cet Américain de 32 ans, était de pouvoir visionner le dernier opus de la saga Le réveil des la force, qui ne sortira sur les écrans que le 18 décembre. Son histoire, relayée sur les réseaux sociaux (#ForceForDaniel), a ému plusieurs acteurs du film qui ont fait le nécessaire pour que l'homme puisse voir la version quasi-définitive du long-métrage. La projection a eu chez lui, au Texas, de manière ultra-confidentielle. Son épouse Ashley (@pandorashley) a remercié tous ceux qui ont permis la réalisation de ce voeu, avec ces quelques mots : 'Que la Force soit avec vous tous'. Luke Skywalker définitivement du côté de Daniel #ForceForDaniel https://t.co/nvKviHnx1N- Frédéric Carbonne (@FCarbonne) 6 Novembre 2015
Vidéos Sciences
Une étude récente du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé la viande transformée, et essentiellement la charcuterie, dans la catégorie des agents 'cancérogènes pour l'homme'. Mais d'un point de vue scientifique, pourquoi la consommation de viande peut-elle se révéler dangereuse ? 'Tout d'abord, la viande transformée contient beaucoup de fer, tout comme la viande rouge en général, avance Sabine Rohrmann, professeur en épidémiologie du cancer à lUniversité de Zurich. En réalité, le fer est un élément important pour nous, mais absorbé en grande quantité, il peut endommager l'ADN. C'est le point commun entre la viande rouge et la viande transformée. Cette dernière contient des composés chimiques qui entrent dans le processus de transformation, par exemple les dérivés N-nitrosés, qui, associés au sel, peuvent endommager l'ADN.' L'étude du CIRC indique que la consommation quotidienne d'une portion de 50 grammes de viande transformée accroît le risque de cancer colorectal de 18 %. Doit-on alors modifier notre régime alimentaire? 'Si vous mangez chaque jour un hot-dog, cela ne signifie pas nécessairement que vous allez développer un cancer du côlon, de la même façon que chaque fumeur de cigarettes, n'a pas forcément un cancer du poumon, poursuit Sabine Rohrmann. Cependant, ce que nous voyons, c'est que les gens qui mangent des saucisses chaque jour, régulièrement, présentent un risque accru de cancer de l'intestin.' Cette étude du CIRC, publiée dans la revue médicale The Lancet Oncology, rejoint celle de l'Institut national du cancer (INCa) qui avait déjà conclu en juin, que " les viandes rouges et charcuteries constituaient un facteur de risque pour le cancer du co lon-rectum ".
Vidéos A la une
L'OMS a publié un rapport assez alarmant sur la consommation de viande transformée, qui augmenterait le risque de cancer du côlon. Les...
Vidéos A la une
La consommation excessive de viande transformée et aussi probablement de viande rouge augmente les risques de cancer du côlon. Un Français sur...
Vidéos A la une
Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé pointe les aliments cancérogènes à éviter: charcuterie, viande rouge ou plus généralement, les aliments transformés. Ces conclusions sont confirmées par les spécialistes, qui martèlent qu'une surconsommation de ces produits est dangereuse pour la santé. Marie-Christine Boutron-Ruault, docteur en nutrition, préconise "une alimentation qui fait la part belle aux aliments d'origine végétale en limitant au côté festif les aliments dits transformés, très industriels".
Vidéos A la une
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, a réagi sur BFMTV lundi soir à l'étude publiée par l'OMS qui accuse la charcuterie et la viande rouge de favoriser certains cancers. "Cette étude confirme des éléments scientifiques qui existaient déjà. On sait que toute surconsommation en particulier de viande rouge peut avoir des conséquences en termes de santé. Il n'y a pas de panique à avoir, il faut rester vigilant sur l'équilibre. Il y a plein de facteurs qui rentrent en compte: des facteurs d'hygiène de vie, d'activité sportive. Toute consommation uniforme d'un ou deux produits n'est pas bonne pour la santé. Il faut diversifier son alimentation", a déclaré le ministre.

Pages

Publicité