Société
Le constructeur de trains français a annoncé la semaine dernière l'arrêt de la production de locomotives à Belfort (Franche-Comté). A quelques mois de la présidentielle, les politiques commencent à s'emparer du sujet.
Vidéos Alaune
Interview de Gilles Pennelle, tête de liste Front National en Bretagne sur le polémique autour du financement de sa campagne électorale dans le cadre des élections régionales de 2015.
Vidéos Alaune
Interview de Maximilien Ménand-Chambon, militant du Front National 29 sur le polémique autour du financement de la campagne de Gilles Pennelle, tête de liste FN en Bretagne en vue des prochaines élections régionales.
Vidéos Alaune
Interview de Maximilien Ménand-Chambon, militant du Front National 29 sur l'ambiance tendue qui règne au Front National en vue des élections régionales en Bretagne.
Vidéos Alaune
J-1 avant les législatives en Pologne. Ce samedi, c'est journée de réflexion pour les électeurs. Pas de sondages, pas de meetings. La campagne s'est achevée ce vendredi soir. Pour ce scrutin, ce sont les conservateurs du parti Droit et Justice qui ont le vent en poupe. La tête de liste est Beata Szydlo. C'est elle qui deviendra chef du gouvernement en cas de victoire. Pour autant, la figure tutélaire des conservateurs, c'est l'ancien Premier ministre, Jaroslaw Kaczynski, qui s'est illustré durant la campagne avec des prises de positions particulièrement xénophobes. Après huit ans aux affaires, les libéraux centristes de la Plate-forme civique, emmenés par Ewa Kopacz, semblent victimes de l'usure du pouvoir. En tout cas, s'ils veulent continuer à gouverner, il leur faudra constituer une alliance très hétéroclite. L'épineuse question de l'accueil des réfugiés Par ailleurs, la grande interrogation, c'est celle de la participation. Pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes, le président y est allé de son message à la télévision. Andrzej Duda a souligné l'importance des défis qui attendent le futur gouvernement, aussi bien à l'intérieur qu'au niveau international. Et s'il est un sujet qui fait débat en Pologne, c'est celui de l'accueil des réfugiés. Le gouvernement a accepté de laisser entrer 7000 réfugiés en signe de solidarité. Mais cela a suscité de vives critiques de la part de l'opposition.
Vidéos Alaune
Huit mois après avoir pris les rênes du pays, puis démissionné le 20 août, Alexis Tsipras inspire-t-il toujours confiance aux Grecs ? Le chef de la gauche et du parti Syriza en semble convaincu à quelques heures des législatives anticipées. Les Grecs doivent élire ce dimanche 300 députés et, pour l'instant, leur coeur balance entre leur ancien Premier ministre et son rival Vangelis Meïmarakis, le leader de Nouvelle Démocratie (opposition de droite conservatrice). Les deux formations sont au coude-à-coude dans les sondages. 'Je vais voter pour Alexis parce qu'il est jeune ! Il va gérer la question de l'économie et il va aider la jeunesse de mon pays. Je demande à tous les jeunes de voter pour lui, parce que Syriza est la meilleure solution pour la Grèce', estime une jeune militante de Syriza. Contesté dans son propre camp pour avoir accepté de nouvelles mesures de rigueur en échange d'un troisième plan d'aide, Alexis Tsipras a appelé à faire de sa victoire 'un message pour l'Europe'. For a great victory for #Syriza. For the Left in #Greece. For hope to remain alive in Europe. #kerdizoume_to_aurio pic.twitter.com/MLPnGEZcb9- Alexis Tsipras (@tsipras_eu) 18 Septembre 2015 L'homme politique qu'est Alexis Tsipras n'avait pas oublié d'inviter à ce dernier meeting des fossoyeurs de l'austérité tels que Pablo Iglesias du parti espagnol Podemos. Finaliza la campaña de Tsipras con pablo_iglesias_. Hay que derrotar a la austeridad en Europa pic.twitter.com/i59m5wnPig- PODEMOS (ahorapodemos) 18 Septembre 2015 Apostolos Staikos, du bureau d'euronews à Athènes : 'Le rideau est tombé sur la campagne, ici, place Syntagma par cet appel d'Alexis Tsipras à lui donner une seconde chance. Le leader de Syriza a affirmé que les sacrifices des Grecs ne seraient pas vains. Mais quel que soit le vainqueur, il lui faudra le soutien des autres partis pour mettre en place les mesures liées au troisième plan d'aide.' Aucune formation ne semble en effet capable d'atteindre la majorité absolue à l'issue du scrutin.
Vidéos Alaune
Donald Trump cristallise à nouveau les critiques aux Etats-Unis. La scène se passe ce jeudi dans l'un de ses meetings, dans le New Hampshire. Un homme déclare que 'les musulmans sont un problème' et qu'il faut 's'en débarrasser', que 'Barack Obama est musulman' et qu'il 'n'est pas Américain'. 'Stratégie cynique' Le candidat aux primaires républicaines ne le reprend pas et passe à la question suivante. Depuis les réactions s'enchaînent. Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche a dénoncé 'une stratégie cynique que trop de Républicains ont adoptée'. 'Elle peut s'avérer payante mais il y a des conséquences', a-t-il ajouté. 'Des conséquences concernant leur capacité à gouverner le pays et des conséquences dans les urnes aussi, parce que je suis certain que les électeurs vont réagir'. Après les Mexicains et les clandestins, les musulmans Donald Trump n'en est pas à sa première controverse. Il a déjà stigmatisé les Mexicains, les clandestins et fait des commentaires misogynes sur une rivale à la primaire républicaine. De l'autre côté de l'échiquier politique, Hillary Clinton n'a pas manqué de fustiger Trump. 'Il savait ou il aurait du savoir que la question que posait cet homme franchissait la ligne jaune, que c'était faux (ndlr : Barack Obama est chrétien) et il aurait dû, dès le début rejeter ce genre de rhétorique odieuse pendant le meeting', a commenté la candidate aux primaires démocrates. John McCain en contre-exemple Et les Démocrates de prendre en exemple la réaction de John McCain lors de la campagne 2008. Le candidat républicain avait contredit une femme qui disait que Barack Obama était 'un arabe'. Trump muet face aux critiques Face à cette levée de boucliers, Donald Trump a annulé à la dernière minute sa participation à une réunion en Caroline du Sud. Depuis le meeting, il est resté muet. Un silence coupable pour certains de ses adversaires républicains, qui voient là l'opportunité de diminuer l'aura du candidat iconoclaste qui cumule 30% d'intentions de vote dans son camp.
Vidéos Alaune
Interview de Carole Delga, tête de liste du Parti Socialiste dans la région Midi-Pyrénées-Languedoc Roussillon, sur son départ du gouvernement afin de mieux se consacrer aux prochaines élections régionales.
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/xpE523Hd . Rencontre avec Christophe ...
Vidéos Alaune
Des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées lorsque les violentes déflagrations ont surpris la foule. Deux explosions d'origine indéterminée ont tué deux personnes vendredi à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. C'est ce qu'a annoncé le ministre de l'Agriculture, précisant qu'une centaine de personnes avait en outre été blessée. Le drame est survenu à deux jours des élections législatives, lors d'une réunion de campagne du Parti démocratique du peuple, le HDP, la principale formation kurde. Les premières informations ont d'abord imputé les explosions à un transformateur électrique situé près du lieu de rassemblement. Mais le ministre de l'énergie a très vite remis en cause cette hypothèse, situant l'origine à " l'extérieur " de l'installation. Cet incident intervient au terme d'une campagne électorale émaillée de violence. Des violences qui ont pour l'essentiel visé le HDP, dont le score dimanche est déterminant pour l'issue du scrutin.
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/q4rsp2tr . Dans le cadre des 50 ans ...
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/my5nniDA . Interview de Christine Rambaud-Bossard, candidate...
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/J0qKnTCi . Interview de Philippe Porté, candidat divers droite...
Vidéos Alaune
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/0gBBRpag . Interview d'Éric Vrignon, candidat divers gauche...
Vidéos Alaune
Reconduire Dilma Rousseff, ou choisir Aecio Neves ? C'est le choix qui s'offre aux Brésiliens dimanche. A quatre jours du deuxième tour de la présidentielle, Dilma Rousseff repasserait devant son rival. Dans une usine automobile où elle termine sa campagne, la présidente a attaqué Aecio Neves sur son projet de privatiser la banque publique Banco Brasil. 'Qui a intérêt à réduire le rôle des banques publiques ? Cette idée n'intéresse que ceux qui ont une vision très étroite de la réalité du Brésil, ou ceux qui veulent en faire bénéficier le secteur privé, ou les investisseurs qui ne financent pas les programmes sociaux ". Cette campagne est la plus dure depuis 1989. Le niveau d'agressivité est très élevé. Des spots télévisés ont même été interdits par la justice, jugés trop virulents : jusqu'au bout, Aecio Neves, le candidat de droite, revient sur les scandales, notamment de corruption, qui touchent le gouvernement : 'Chaque personne est responsable de ses actes et le fait est que, le Parti des travailleurs, au pouvoir depuis 12 ans, est basé sur un gang de criminels.' Le dernier grand débat de la campagne aura lieu demain soir, sur TV Globo, la plus grande chaîne de ce pays. Un géant de 202 millions d'habitants où le suspens restera entier jusqu'au bout.
Vidéos Alaune
Hamed de Londres : 'À l'approche des élections tunisiennes, quelle place les droits de l'Homme occupent-ils dans les programmes des candidats et des partis ?' La réponse d'==Amna Guellali, directrice du bureau de Human Rights Watch pour la Tunisie et l'Algérie== : 'Il me semble que pour ces élections législatives et présidentielles prévues à la fin du mois et en novembre, le thème des droits humains n'a pas eu toute sa place dans les propos et le discours des candidats et des partis. Il faut d'abord faire un bilan de ces droits dans le pays. Près de quatre ans après la chute du régime de Ben Ali, on peut dire qu'il est assez mitigé. Il y a eu certes, des avancées assez importantes, notamment avec l'adoption d'une nouvelle Constitution en janvier dernier - Constitution qui a inclus un répertoire assez important et complet de droits et de libertés en Tunisie. Il y a eu également beaucoup de changements comme en matière de liberté de la presse et de liberté d'expression qui sont aujourd'hui une réalité bien ancrée. Mais dans d'autres domaines, il n'y a pas eu d'avancée importante, on peut même dire que ces avancées ont été inexistantes. C'est le cas par exemple de la lutte contre la torture et les mauvais traitements et cela s'explique par le fait qu'il n'y a pas vraiment eu de réforme en profondeur des forces de sécurité. De plus, le système judiciaire ne joue toujours pas son rôle en tant que garant premier des droits et des libertés en Tunisie. Il a laissé proliférer et se développer le système d'impunité qui existait auparavant. Il y a aussi un phénomène assez alarmant en Tunisie qui est la violence contre les femmes à laquelle l'État n'a pas su toujours apporter toutes les stratégies de manière globale pour l'endiguer. Les candidats et les partis ont jusqu'à présent surtout utilisé des slogans tels que 'la justice sociale', 'le développement pour tous', 'la lutte contre la pauvreté' sans vraiment offrir une vision globale de ce qu'il faut faire pour mettre en oeuvre ces droits. Donc, on reste au niveau des slogans.' Si vous voulez vous aussi poser une question dans U talk, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous.
Vidéos Alaune
L'homme fort de la Turquie, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est officiellement candidat à l'élection présidentielle d'août prochain. Son parti islamo-conservateur , l'AKP, l'a désigné très solennellement ce mardi lors d'un meeting dans la capitale Ankara. Pour la première fois, le futur président sera élu au suffrage universel direct, et non pas par les députés. A en croire les sondages, la victoire ne peut pas échapper à celui qui dirige le pays depuis onze ans. Erdogan reste populaire malgré une contestation de plus en plus violente de son régime jugé 'autoritaire' et malgré un scandale de corruption sans précédent.
Vidéos Alaune
Le 25 mai, plusieurs millions d'électeurs seront appelés à voter pour élire leurs députés au Parlement européen. Et à un peu plus d'un mois du vote, la campagne électorale ne passionne pas...
Vidéos Alaune
À un mois de la présidentielle en Ukraine, l’indépendant Petro Porochenko a le vent en poupe. Le candidat est notamment soutenu par Vitali Klitschko qui s’est lui-même retirer de la course et...
Vidéos Alaune
Dans cette édition de Utalk, une question de Fernando (Lisbonne) : “Comment faire de la lutte contre la pauvreté un enjeu de la campagne pour les élections européennes du mois de mai prochain...
Vidéos Alaune
La campagne électorale pour les présidentielles en Afghanistan a été officiellement lancée ce dimanche. Onze candidats sont en lice. Ils ont tenu leurs premières grandes réunions politiques à...
Politique
A peine une semaine après avoir repris sa campagne pour les municipales à Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet a une nouvelle fois décidé de mettre ses ambitions politiques entre parenthèses pour se rendre au chevet de son père.
Société
Présent au gala contre le racisme organisé lundi soir à Paris, Guy Bedos n’a pas été tendre envers Marine Le Pen : il a accusé la présidente du Front national de faire la même campagne qu’Hitler, en ayant « remplacé les Juifs par les Arabes et les Nègres ».
Société
Face à la montée incessante de l’absentéisme chez les jeunes, la ville de Dijon a mis au point une campagne d’information plutôt innovante.
Vidéos Alaune
Sophia d’Utrecht aux Pays-Bas : “Comment expliquer l’actuelle poussée des partis eurosceptiques un peu partout en Europe ? Faut-il y voir une menace pour l’Union européenne telle que nous...
Vidéos Alaune
Le compte à rebours est lancé. Dans 8 mois, les Européens seront appelés à voter, alors au Parlement européen, on déploie les grands moyens pour essayer d’enrayer un absentionnisme en hausse...
Vidéos Alaune
Angela Merkel a donné un cours d’histoire à des lycéens à l’occasion du 52ème anniversaire de la construction du Mur de Berlin. A peine rentrée de vacances, la chancelière entre dans la...
Vidéos Alaune
Décidément les hommes politiques sont prêts à tout pour garder leur fauteuil. Quitte à prendre celui d’un chauffeur de taxi. Le temps d’un après-midi, le Premier ministre norvégien a...
Publicité