Vidéos A la une
Décidément, le retour de Nicolas Sarkozy ne se déroule pas dans un climat des plus sereins. Des juges ont été chargés hier d'une nouvelle enquête concernant le Sarkothon, cet appel aux dons lancé après l'invalidation des comptes de la campagne présidentielle de 2012. L'UMP aurait pris en charge les pénalités infligées au candidat Sarkozy pour dépassement du plafond autorisé. Ce qui relèverait de l'abus de confiance. Pour Nicolas Sarkozy et ses soutiens, cela relève de l'acharnement judiciaire...
Vidéos A la une
BFMTV Flashback revient sur le "Sarkothon" lancé par l'UMP l'an passé pour faire face à l'invalidation du compte de la campagne 2012 provoquant un trou de 11 millions d'euros dans les caisses du parti.
Vidéos A la une
Franck Tanguy est scandalisé par l'affaire Bygmalion. Il a déploré les "malversations", indiquant que s'il était le boulanger de l'ancien directeur adjoint de campagne de Nicolas Sarkozy il refuserait de le servir.
Vidéos A la une
Les comptes de la campagne de 2012 de Nicolas Sarkozy ont été rejetés jeudi par le Conseil constitutionnel pour cause de dépassement de 2,1% du plafond légal. Retour sur les grands meetings du candidat de l’UMP qui lui ont, pour une bonne part, valu cette décision.
Publicité