Vidéos à la une
EXCLUSIF. Après plusieurs semaines de planification et plusieurs jours de préparation, une équipe de TF1 a pu pénétrer en territoire nigérian dans un camp de Boko Haram repéré par les services de renseignement camerounais. Direction ? La forêt, une des planques favorites de la secte jihadiste nigériane, auteure d'attaques suicides et spécialiste d'enlèvements.
Vidéos à la une
Un double attentat suicide a fait 24 morts et 112 blessés sur un marché à Meme, dans le nord du Cameroun. C'est la première fois que la ville est visée.
Vidéos à la une
L'armée camerounaise a mené hier une opération majeure contre Boko Haram, affilié à l'État islamique, à la frontière du Nigeria. Cette offensive a été organisée conjointement par l'armée tchadienne et nigérienne. En effet, une ligne de front s'est établie entre le Cameroun, le Tchad, le Nigeria et le Niger afin de regagner peu à peu les localités perdues depuis tant d'années au profit de Boko Haram. - Good Morning Business, du jeudi 3 décembre 2015, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Des victimes choquées et hagardes... Ce sont les premières images des survivants du double attentat perpétré dimanche dans l'Extrême-Nord du Cameroun. Attribué aux islamistes de Boko Haram, il a fait neuf morts et une trentaine de blessés. Deux femmes kamikazes se sont fait sauter dans un village près de la ville de Mora, alors que la veille, cinq autres kamikazes avaient déclenché leurs charges en plein marché, au Tchad voisin, faisant 41 morts. Le groupe, affilié à l'Etat islamique, est basé au Nigeria mais il frappe régulièrement les pays voisins. Le Nigeria, le Tchad, le Cameroun, le Niger et le Bénin ont mis sur pied une force conjointe pour le combattre. Elle devrait compter à terme 10 000 militaires et policiers. Avec AFP
Vidéos à la une
Au Cameroun, des étudiants de l'université de Dwala ont créé un charbon écologique à base d'ordures ménagères. Le processus de création prend 24 heures et ce charbon dégage deux fois moins de dioxyde de carbone.
Vidéos à la une
Au moins 14 personnes ont été tuées samedi soir dans un attentat à la bombe contre un bar de Maroua, principale ville de l'extrême nord du Cameroun. Mercredi, Maroua avait déjà été frappée par une attaque kamikaze qui avait fait au moins 13 victimes.
Vidéos à la une
Au moins 11 personnes dont un soldat tchadien ont été tués hier soir dans un double attentat-suicide à Fotokol, dans le nord du Cameroun. La première explosion se serait produite dans un bar situé non loin d'un camp des forces spéciales camerounaises.
Société
Alors que le dernier otage français revenu de sa captivité a confié se sentir "abandonné" par la France, retour sur la vie actuelle des autres détenus français.
Vidéos à la une
La peur ne cesse de croître face au groupe islamiste de Boko Haram, qui a prêté allégeance à l'Etat islamique le 7 mars. D'une extrême violence, ce groupe insurrectionnel du Nord-Est du Nigéria n'a cessé d'augmenter son champ d'influence dans la région, inquiétant ainsi les pays frontaliers, le Tchad, le Niger et le Cameroun. On assiste à une progressive " transnationalisation du groupe ", qui non seulement cherche à étendre son pouvoir dans l'Ouest de l'Afrique, mais aussi à obtenir une visibilité internationale, analyse le chercheur à l'IRIS Philippe Hugon. En s'inspirant des méthodes de l'EI, Boko Haram publie ainsi des vidéos sous-titrées en français et en anglais pour diffuser ses messages de haine aux Occidentaux et accroître son poids sur la scène internationale. Mais l'allégeance de Boko Haram survient au moment où le groupe connaît des difficultés face aux assauts de l'alliance militaire du Tchad, du Niger et du Cameroun. Formée pour venir en aide à l'armée Nigériane, cette coalition a lancé de nombreuses offensives aériennes et terrestres pour mettre en difficulté les terroristes. Selon le général Dominique Trinquand, le ralliement de Boko Haram à l'EI serait une tentative de se renforcer pour faire face à la pression militaire des Etats voisins. Il pourrait donc être avant tout un aveu de faiblesse. D'autant plus qu'aucune déclaration de l'Etat islamique ne confirme un véritable un rapprochement entre les deux groupes. Que signifie réellement l'allégeance de Boko Haram à l'Etat islamique ? Comment combattre la montée de ces groupes terroristes ? Quel est le poids de Boko Haram face aux armées du Nigeria, du Niger, du Tchad et du Cameroun ? La France serait-elle légitime pour intervenir contre Boko Haram ? Arnaud Ardoin en débat ce soir avec ses invités. Invités : Philippe Baumel, député PS de Saône-et-Loire Axel Poniatowski, député UMP du Val d'Oise Hissein Brahim Taha, ambassadeur du Tchad Philippe Hugon, Directeur de recherche à l'IRIS, en charge de l'Afrique
Vidéos à la une
Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Yaoundé contre le groupe terroriste Boko Haram et pour affirmer leur soutien à l'armée engagée dans des opérations de terrain.
Vidéos à la une
Soutenir les pays d'Afrique centrale dans leur lutte contre Boko Haram, c'est l'objectif de la tournée de Laurent Fabius sur le continent. Le ministre des Affaires étrangères s'est rendu samedi au Tchad puis au Cameroun pour exprimer la solidarité de la France envers ces États. Pays voisins du Nigeria, berceau du groupe terroriste, les deux États sont impliqués militairement dans la lutte contre Boko Haram. Le chef de la diplomatie s'est montré clair : pas question de s'investir directement dans le conflit. La France entend plutôt apporter un soutien en matière de renseignement, de formation et de logistique. Laurent Fabius a aussi promis d'aider à mobiliser la communauté internationale. Au niveau politique, Paris soutient la création d'une force militaire régionale de 7 500 hommes dédiée à la lutte contre Boko Haram, dont le commandement serait basé à N'Djamena. Laurent Fabius termine sa visite ce dimanche au Niger. Tout comme le Cameroun et le Tchad, le pays subit depuis quelques mois des attaques de Boko Haram sur son sol.
Vidéos à la une
L'armée nigériane assure avoir tué plus de 300 combattants de Boko Haram en reprenant cette semaine la ville de Monguno, dans l'État de Borno, dans le nord-est du pays. De son côté, l'armée camerounaise focalise son attention sur Fotokol, la ville proche de la frontière avec le Nigeria que la secte islamiste avait attaquée au début du mois. Le major de l'armée camerounaise Belthus Kwene explique que 'Fotokol est un point névralgique, parce qu'il permet de lier l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale.' Les tensions avec Boko Haram se concentrent sur la zone frontalière située au sud du lac Tchad, entre le Nigeria, le Tchad et le Cameroun. Les armées des trois pays ainsi que celle du Niger sont désormais directement impliquées dans les combats contre la secte nigériane qui multiplie les attaques depuis deux semaines. Le leader de Boko Haram, Aboubakar Shekau, promet pour sa part qu'il fera tout pour empêcher le scrutin présidentiel prévu le 28 mars au Niger
Vidéos à la une
La secte islamiste Boko Haram a lancé sa première attaque sur le territoire tchadien, tuant au moins 5 personnes près d'un site de réfugiés. Mais c'est à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun que les djihadistes sont les plus présents et l'armée camerounaise est particulièrement mobilisée dans cette guerre difficile à mener contre un ennemi presque invisible.
Vidéos à la une
Boko Haram a multiplié les massacres depuis le début de la semaine. Les jihadistes mènent maintenant des incursions dans les pays voisins. Reportage aux côtés de l'armée camerounaise à la frontière avec le Nigeria.
Vidéos à la une
Boko Haram est une secte ultra-violente qui fait régner la terreur, multiplie les prises d'otages et les exactions au Nigéria et dans les pays frontaliers. Depuis plusieurs semaines, ce groupe fanatique menace de déstabiliser toute la région, notamment le Cameroun, le Tchad et le Niger.
Vidéos à la une
Au Cameroun, les miliciens de Boko Haram gagnent du terrain et les civils trouvent refuge dans des camps de fortune, notamment celui de Minawao. Installé sur 300 hectares de désert, il est le plus vaste camp sur le sol camerounais. Certains des civils qui s'y sont exilés ont été touchés par les balles de miliciens. La foi est leur seul soutien.
Vidéos à la une
Les marches de soutien à l'armée et à la nation se multiplient au Cameroun. Les populations se mobilisent contre Boko Haram, le groupe terroriste qui a commis des exactions.
Vidéos à la une
Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées à Ndjamena, au Tchad, et à la frontière avec le Cameroun pour apporter leur soutien aux troupes tchadiennes qui doivent rejoindre prochainement le Nigeria pour lutter contre la secte islamiste Boko Haram.
Vidéos à la une
Philippe Hugon, directeur de recherche à l'IRIS, rappelle que le Tchad est aujourd'hui directement menacé par l'avancée des djihadistes de Boko Haram et notamment la capitale, Ndjamena, qui se trouve à proximité de la frontière.
Vidéos à la une
Depuis le début de l'année, au Nigeria, les troupes du groupe islamiste Boko Haram ont rayé plusieurs villes de la carte et tués plus de 2.000 personnes. Elles cherchent désormais à transposer cette même terreur dans le pays voisin, le Cameroun.
Vidéos à la une
Boko Haram met ses menaces à exécution et exporte sa violence au-delà des frontières du Nigeria. Le groupe islamiste radical a lancé une vaste offensive, ce lundi, contre une base militaire de Kolofata, dans le nord du Cameroun voisin. Cette offensive, qui a fait 143 morts dans les rangs des islamistes selon le gouvernement camerounais, intervient alors que Boko Haram sème la mort et la destruction depuis plusieurs jours à Baga, dans le nord-est du Nigeria. Plusieurs centaines de personnes y auraient été massacrées et plusieurs dizaines de milliers d'autres seraient en fuite. 'Les attaques dans la ville de Baga, dans l'État de Borno, les 3 et 7 janvier, ont déplacé environ 150 000 personnes. Il s'agit d'estimations de l'Agence d'Urgence de l'État de Borno, car l'accès en toute indépendance à la zone n'est pas possible pour le moment. Il faut donc que ces chiffres soient vérifiés par les Nations Unies', a réagi Jens Laerke, porte parole du bureau de coordination des affaire humanitaires de l'ONU. Les exactions attribuées à Boko Haram se sont intensifiées ces derniers mois. Le groupe ne reculant devant rien, comme samedi, à Maïduguri, où c'est une fillette d'une dizaine d'années seulement qui a été envoyée se faire exploser dans un marché très fréquenté. Incapable de faire face, l'armée nigérianne a appelé ce week-end la communauté internationale à l'aide.
Vidéos à la une
L'équipe brésilienne affrontera le Cameroun, lundi à 22h. Un match attendu alors que le Brésil n'a pas pleinement dominé ses deux précédentes rencontres, face à la Croatie et au Mexique. Résultat : le pays allume déjà les cierges et prie pour aider la Seleçao pour le prochain match. " Notre équipe n'est pas encore qualifiée et ça apporterait beaucoup de bonheur aux Brésiliens", a confié Francisco Romano, un supporter.
Vidéos à la une
François-Xavier Ménage, envoyé spécial à Rio, répond aux questions de Thomas Misrachi sur l'état d'esprit des supporters brésiliens après le match nul de la Seleção 0 partout face au Mexique. Toujours en têtet du groupe A à la différence de buts, le Brésil disputera son troisième match de poule le lundi 23 juin contre le Cameroun.
Vidéos à la une
Les deux prêtres italiens Giampaolo Marta et Gianantonio Allegri et la religieuse canadienne Gilberte Bussière avaient été kidnappés il y a deux mois dans le nord du Cameroun, dans la région de Maroua. Leur enlèvement n'avait pas été revendiqué, mais les forces de sécurité camerounaises ont pointé du doigt les islamistes armés de Boko Haram. Les trois missionnaires catholiques ont été récupérés la nuit dernière près d'un petit village, à la frontière du Nigeria. On ignore les conditions de leur libération. Certaines sources affirment que des prisonniers et de l'argent ont été remis aux ravisseurs. En novembre dernier, un prêtre français avait été enlevé dans cette même région avant d'être relâché fin décembre. Par ailleurs, la radio publique camerounaise a annoncé ce dimanche qu'une quarantaine de combattants de Boko Haram avaient été tués lors d'affrontements avec les forces de sécurité dans le nord du pays. Ces derniers jours, les autorités camerounaises avaient décidé de renforcer la présence militaire dans cette région pour lutter contre l'influence de la secte islamiste.
Vidéos à la une
Au Cameroun, deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été libérés ce samedi soir après 2 mois de captivité. Ils avaient été kidnappés il y a deux mois dans le nord du pays, dans la région de Maroua. Ils ont été récupérés la nuit dernière près d'un petit village, à la frontière du Nigeria. Ils ont ensuite été transférés dans la capitale Yaoundé. Les deux prêtres italiens, les pères Giampaolo Marta et Gianantonio Allegri sont attendus à Rome au plus tard ce lundi. Leur kidnapping début avril n'a pas été revendiqué, mais les forces de sécurité camerounaises l'ont rapidement attribué aux islamistes armés de Boko Haram. En novembre dernier, un prêtre français avait été enlevé dans cette même région avant d'être relâché fin décembre.
Vidéos à la une
Deux prêtres italiens et une religieuse canadienne ont été enlevés dans la nuit de vendredi à samedi dans l’Extrême-nord du Cameroun. Peu avant minuit deux groupes d’hommes armés, le...
Vidéos à la une
Français d'origine camerounaise, Michel Thierry Atangana a passé 17 ans dans une prison camerounaise pour des détournements de fonds publics qu’il a toujours niés. Quelques semaines après sa...
Vidéos à la une
Michel Atangana, qui a passé 17 ans en prison au Cameroun, a atterri en France ce vendredi. Il s'est dit "extrêmement usé". "Je veux dire merci à toute la France, merci à mon pays, je suis...
Vidéos à la une
D'après Jacques Verdier, avocat de Dieudonné, l'argent retrouvé lors de la perquisition du domicile de l'humoriste provient "des recettes de spectacles, il n'y a rien de mystérieux". Pour lui,...
Vidéos à la une
A l’aube de ce premier janvier 2014, le prêtre Georges Vandenbeusch a été accueilli par le président François Hollande à l’aéroport militaire de Villacoublay, dans le sud-ouest de Paris....

Pages

Publicité