International
Après des mois de silence, Abu Bakr al-Baghdadi a exhorté les musulmans à s'en prendre notamment à l'Arabie saoudite et à Israël. Un appel tourné en dérision sur les réseaux sociaux.
Publicité