Vidéos Argent/Bourse
Dans la nuit de samedi à dimanche, l'Etat islamique a attaqué une boîte de nuit gay très fréquentée d'Orlando, en Floride aux Etats-Unis. Georges Malbrunot, journaliste et spécialiste du Moyen-Orient, confie que Daesh a fondamentalement modifié sa stratégie. Sous la pression militaire, Al-Qaïda revient à son mode opératoire de 2006 à 2008 en Irak. Celui-ci repose sur deux piliers. D'une part, le retour à la clandestinité en se dissimulant parmi la population et en créant des cellules clandestines en Irak et en Syrie. Et d'autre part, une intensification d'attaques terroristes hors du califat pour faire diversion. Même si ce changement de stratégie conduit Daesh à perdre son contrôle sur certains territoires, l'idéologie restera fortement la même, d'après ce grand reporter au Figaro. - Good Morning Business, du lundi 13 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Après la fugue de deux adolescentes radicalisées ce week-end en Haute-Savoie, Patrick Amoyel, professeur de psychopathologie à Nice et président de l'association Entr'Autres, engagée contre la radicalisation, a expliqué ce lundi sur RMC comment les recruteurs se focalisaient sur les jeunes adolescents fragiles. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos à la une
Lexique reprenant les termes que l'on voit en permanence dans les médias en rapport avec Daech. Quelle est leur signification exacte ? Explications.
Vidéos à la une
Alexandre Adler, journaliste et historien, spécialiste des relations internationales, et auteur de "Le Califat du sang" chez Grasset, était l'invité de Nathalie Lévy, dans News & Compagnie sur BFMTV. Au programme: on se dit tout.
Vidéos à la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce dimanche sur les rapports de force entre le groupe terroriste Boko Haram et les gouvernements Camerounais et Nigérian en vue d'élargir son territoire et son influence.
Vidéos à la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce dimanche sur le parcours du nouveau "calife" autoproclamé Abou Bakr Al-Baghadi. Il s'est émancipé du commandement d'Al-Qaïda au profit d'un "califat", appelé État islamique et songe d'unifier Irak et Syrie en un seul État.
Publicité