Vidéos A la une
Même si une victoire de la droite républicaine à la présidentielle de 2017 est quasiment assurée, Jean-Christophe Cambadélis fait tout pour rendre inéluctable et plus vite la candidature de François Hollande. Car ses objectifs sont clairs: préserver l'unité du parti socialiste. Si le président de la République est écarté et qu'une primaire à gauche est organisée, la dislocation du PS sera inévitable. Et sa débandade finale serait confirmée en 2017. D'après une étude menée par le PS sur la carte électorale, appelée le calcul de combat, il n'y aurait plus que 80 députés socialistes en juin 2017. - Bourdin Direct, du jeudi 9 juin 2016, sur RMC.
Publicité