Vidéos à la une
La député européenne Nadine Morano (Les Républicains) a affirmé ce dimanche sur BFM Poltique que si elle était "mise en examen" ou avait été "condamnée par la justice", elle ne serait "pas candidate à la primaire" pour désigner le candidat LR à la présidentielle, visant aussi bien Nicolas Sarkozy qu'Alain Juppé.
Publicité