Société
Créé il y a un peu plus de dix ans, le Lotus bus, surnommé "bus putes", circule dans les rues de Paris pour venir en aide à des prostituées asiatiques. Mais certains maires voient d’un mauvais œil ce dispositif. 
Publicité