Vidéos Argent/Bourse
Depuis quelques séances, le marché obligataire a retrouvé un peu d'appétit pour le risque. Et pour cause, on assiste à une inversion de tendance par rapport aux journées précédentes. En effet, la plupart des taux des valeurs refuges et celles des emprunts remontent. Par ailleurs, les spreads sur la dette périphérique de la zone euro ont baissé. De plus, le marché du crédit a commencé à se reprendre avec une baisse des spreads, en particulier sur les "high yield". - Avec: Éric Bourguignon, directeur de la gestion Taux et Crédit de Swiss Life AM. - Intégrale Bourse, du mardi 21 juin 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Un mouvement d'appétit pour le risque a refait surface de manière assez violente ce lundi sur les marchés obligataires. Ce regain d'appétit pour le risque intervient alors que les derniers sondages donnent une nette remontée du "In" à trois jours du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. Après avoir basculé en terrain négatif la semaine passée dans la crainte d'un Brexit, le rendement du Bund, la référence en Europe, a même repris un peu de hauteur. Alors quels scénarios anticiper sur les marchés des taux en cas de maintien ou d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE ? - Avec: Yannick Lopez, directeur de la gestion des taux chez OFI AM. - Intégrale Bourse, du lundi 20 juin 2016, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Pour la première fois de son histoire, le rendement moyen des obligations allemandes à 10 ans est passé sous les 0%. Depuis quelques semaines, ce taux d'emprunt avait flirté avec ce seuil psychologique sans le dépasser. Pour Ronan Blanc, analyste gérant chez Financière Arbevel, cette baisse du Bund allemand est notamment due à la crainte d'un Brexit et à la politique très accommodante des banques centrales. - Intégrale Placements, du mardi 14 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les mouvements obligataires sont généralement modestes, à l'approche du référendum britannique sur le "Brexit". L'emprunt à 10 ans allemand (Bund), qui constitue l'emprunt phare de l'Allemagne et la référence sur le marché de la dette des États, a basculé mardi en territoire négatif pour la première fois de son histoire. "Il n'y a pas grand-chose à acheter et assez peu de volumes échangés" sur les marchés obligataires, a constaté Axel Botte. "Tout le monde se prémunit contre le risque imminent d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne", a-t-il ajouté. - Avec: Axel Botte, stratégiste obligataire chez Natixis AM. - Intégrale Bourse, du mardi 14 juin 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Sur les marchés boursiers, le rendement du Bund à 10 ans est passé en territoire négatif pour la première fois de son histoire. Selon Stéphane Van Huffel, tout placement qui va avoir pour politique de sécuriser au maximum ses actifs en travaillant sur ce Bund allemand ne pourra plus offrir de rendement. Face au manque de visibilité sur les marchés, le co-fondateur de www.net-investissement.fr apporte ses précieux conseils. Pour un futur investisseur, quels sont les dix erreurs à ne pas commettre sur un marché boursier ? Est-il conseillé de placer toutes ses liquidités sur une seule classe d'actifs ? Faut-il gérer son portefeuille en fonction de la tendance ? - Intégrale Placements, du mardi 14 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Bourse
Les marchés clôturent en très forte baisse, rattrapés par un regain de tensions quant à la fragilité de la santé de l‘Espagne. Alors que la zone euro vient d’approuver le plan d'aide de 100 milliards d’euros à l'Espagne pour qu’elle puisse recapitaliser ses banques, la crise souveraine focalise à...
Publicité