Vidéos A la une
Scènes de liesse à Kaduna dans le centre du Nigeria. Les partisans de Muhammadu Buhari fêtent la victoire de leur leader à l'élection présidentielle. Une victoire reconnue par le rival de Buhari, le président sortant Jonathan Goodluck. Âgé de 72 ans, l'ex-général Buhari a déjà dirigé le Nigeria à la suite d'un putsch dans les années 80. Il se présente aujourd'hui comme un converti à la démocratie. La commission électorale a indiqué que Buhari avait obtenu une large victoire dans le nord-est du pays, épicentre de l'insurrection de Boko Haram. Le nouveau président avait axé sa campagne électorale sur la lutte contre cette secte islamiste. Cette victoire constitue la première alternance démocratique de l'histoire du pays le plus peuplé d'Afrique.
Publicité