Vidéos A la une
Deux députés de la commission de la Défense nationale et des forces armées, Alain Marty (Les Républicains) et Marie Recalde (PS), vont présenter mardi après-midi leur rapport d'information sur "les conséquences du rythme des opérations extérieures (OPEX) sur le maintien en condition opérationnelle des matériels". LCP se l'est procuré en avant-première : Avec 8.000 hommes mobilisés à travers le monde, les opérations extérieures de la France vont entraîner un surcoût estimé à 1,2 milliard d'euros dans le budget 2015. Une augmentation justifiée par la nécessité de renouveler le matériel militaire. Le matériel est soumis à rude épreuve, à tel point que les militaires en arriveraient aujourd'hui à ne pas pouvoir s'entraîner en métropole, faute de matériel. Pour faire face à cette régénération nécessaire des appareils, la commission de la Défense recommande le passage du budget militaire à 2% du produit intérieur brut en norme OTAN (excluant les pensions et la gendarmerie). En 2014, la France n'a consacré que 1,46% de son PIB (hors pensions) au budget de la Défense. Notre journaliste Germain Andrieux a interrogé les deux députés auteurs du rapport. Ils nous détaillent leurs préconisations budgétaires.
Publicité