Vidéos A la une
Déchéance de nationalité, gestion de la crise des migrants et maintenant la loi Travail. L'adjoint au maire de Paris explique à BFMTV "l'accumulation" qui s'est transformée en "colère" et qui l'a conduit à signer la tribune de Martine Aubry dénonçant la politique conduite par le gouvernement. "Nous considérons que la rupture avec ce que nous sommes - notre identité, les valeurs de la gauche - est trop profonde pour que nous puissions les soutenir", développe Bruno Julliard. "Je ne veux pas en avril prochain revivre le 21 avril", "si on ne change rien on court à nouveau vers cette catastrophe politique", prévient le socialiste.
Vidéos A la une
La mairie de Paris a confirmé que Tel Aviv sur Seine aura bien lieu jeudi et que le programme restera inchangé, mais elle a prévu un dispositif de sécurité renforcée avec environ 500 policiers et gendarmes mobilisés. Pour l'opposition, la maire Anne Hidalgo doit interrompre ses vacances. "Ce que je constate surtout, c'est que lorsqu'Anne Hidalgo est absente quelques jours de Paris, manifestement elle manque beaucoup à l'opposition", ironise Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris.
Vidéos A la une
Ce week-end, Danielle Simonnet conseillère Front de gauche pour la ville de Paris a créé la polémique en dénonçant "l'indécence" de l'événement "Tel Aviv sur Seine" qui met à l'honneur la ville israélienne à Paris Plages. Le premier adjoint de la mairie de Paris Bruno Julliard lui refuse qu'un amalgame soit fait entre la ville de Tel Aviv et la politique brutale du gouvernement israélien.
Vidéos A la une
Retour sur Nicolas Sarkozy qui était présent, ce lundi soir au gymnase Japy, au premier meeting de campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Paris, avec Bruno Julliard,...
Publicité