Vidéos A la une
En raison de sa participation au rassemblement du 1er mai organisé par Jean-Marie Le Pen, le bureau politique du Front national a adopté une motion demandant à Bruno Gollnisch de quitter ses fonctions au bureau exécutif et au bureau politique du parti. "Je réserve ma réponse, je ne me décide pas le couteau sous la gorge. Je vais consulter mes amis", a expliqué le député européen sur BFMTV. "Cette affaire me parait être une tempête dans un verre d'eau. Mon intention était d'assister au dépôt de gerbe de Jean-Marie Le Pen" organisé "dès lors que Marine Le Pen avait annoncé la suppression de la cérémonie traditionnelle", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Vendredi, Bruno Gollnisch, député européen, membre du bureau politique du FN et fidèle soutien de Jean-Marie Le Pen, s'est exprimé sur l'exclusion du fondateur du Front national. Sur la question de son propre devenir politique, il se laisse le temps de la réflexion.
Vidéos A la une
Dans la tourmente face au bureau exécutif du Front National, Jean-Marie Le Pen a fait appel à son soutien de toujours, Bruno Gollnisch. Le député européen n'est pas membre du bureau exécutif, mais il a répondu présent pour soutenir et défendre le président d'honneur du parti.
Vidéos A la une
Ce mardi après-midi, la cours d'appel de Versailles a donné raison à Jean-Marie Le Pen. Le congrès qui devait avoir lieu pour son éviction du parti, a été suspendu. Bruno Gollnish, député européen du FN, s'exprime face à cette décision.
Politique
La suspension de celui qui est encore président d’honneur du FN a entraîné une onde de choc à l’intérieur du parti où ce dernier compte encore quelques soutiens.
Vidéos A la une
Lors du défilé du 1er mai du Front national à Paris, les journalistes du Petit Journal se sont fait agresser par Bruno Gollnisch. Dans la vidéo, on voit l’eurodéputé frontiste frapper la perche des journalistes avec son parapluie et tente m...
Vidéos A la une
Il est assez peiné (...) d'être désavoué par certains en interne", a indiqué le frontiste Bruno Gollnisch ce lundi au micro de BFMTV. Un bureau exécutif du Front national se réunit ce lundi matin en présence de Jean-Marie Le Pen pour statuer sur une possible exclusion du fondateur du parti, qui a enchaîné les dérapages ces dernières semaines. "Son statut (de président d'honneur du Front national) lui a été conféré par le congrès qui est l'assemblée générale du Front national. Par conséquent, logiquement, en vertu de ce que les juristes appellent le principe du parallélisme des formes, il ne pourrait lui être retiré (...) que par une assemblée générale", a contesté l'eurodéputé FN Bruno Gollnisch.
Vidéos A la une
L'eurodéputé était l'invité, ce vendredi à 22h30, de Christophe Hondelatte sur BFMTV, après s'en être personnellement pris, lors du défilé du FN, à une équipe de journalistes du Petit journal de Canal +.
Vidéos A la une
Dimanche, un voilier transportant plusieurs dizaines de migrants s'est échoué lundi au large de l'île grecque de Rhodes. Trois personnes sont décédées, malgré une intervention rapide des garde-côtes.
Vidéos A la une
Le bureau politique du FN s'est tenu en l'absence du président d'honneur du parti Jean-Marie Le Pen, toujours hospitalisé. A huis clos, la candidature de sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen comme tête de liste en Paca pour les régionales a été entérinée. Six autres investitures ont été annoncées. Marine Le Pen hésite encore à se présenter dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. La présidente du parti a encore quelques semaines pour réfléchir. Le prochain bureau politique est prévu début mai.
Vidéos A la une
"J'ai pensé que j'aurais pu faire un candidat tout à fait convenable" pour les élections régionales en Paca, glisse en préambule le membre du Front national Bruno Gollnisch. Invité de l'émission BFM Story ce vendredi, le député européen a expliqué pourquoi il avait laissé la tête de liste à la petite-fille de Jean-Marie Le Pen: "j'ai cru comprendre que ça n'avait pas l'air de convenir à Marion Maréchal (...) j'ai trouvé ce climat assez désagréable".
Vidéos A la une
Bruno Gollnisch s'est interrogé vendredi matin sur France 2 sur la ligne politique du FN parfois tiraillé entre ses pionniers et ses nouvelles têtes, incarnation d'une ligne dédiabolisée. " Les conflits de génération c'est dans toutes les familles. On m'a reproché d'avoir peut-être mentionné la chose. Il y a des gens plus jeunes que Marine Le Pen ou même Marion maréchal-Le Pen qui sont sur une ligne assez proche de ce que je puis défendre par ailleurs, ce qui n'empêche pas que nous sommes dans la même maison", a-t-il déclaré en sortant du bureau politique du FN vendredi après-midi à Nanterre.
Politique
Le député européen a annoncé ce vendredi matin retirer sa candidature pour les régionales. Il souhaite par ailleurs ouvrir un débat de fond au sein du FN.
Vidéos A la une
Marine Le Pen s'est exprimée ce mardi sur le renoncement de son père à se présenter en Provence-Alpes-Côte d'Azur pour les régionales. "Je prends acte de sa décision", a déclaré la présidente du Front national. Le bureau politique du 17 avril déterminera donc qui de Bruno Gollnisch ou de Marion Maréchal Le Pen sera le candidat FN en PACA. "Ce n'est pas un secret", Marine Le Pen soutient sa nièce. "Si elle n'avait pas les épaules, je n'aurais pas souhaité sa candidature", a ajouté la présidente du parti.
Vidéos A la une
Si elle devient présidente de la région Paca, Marion Maréchal-Le Pen démissionne de son poste de députée. Une manière pour l'élue du Vaucluse de montrer sa motivation à conduire la liste Front national en Provence-Alpes-Côte d'Azur lors des prochaines élections régionales en décembre prochain. Son grand-père, Jean-Marie Le Pen, a renoncé ce lundi à se présenter dans la région. Ces derniers jours, le fondateur du FN a provoqué un tollé au sein de son parti politique, en tenant de nombreux propos polémiques.
Vidéos A la une
Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse, accepte d'être tête de liste FN lors des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). Elle s'est confiée au micro de TF1. "Je pense incarner un renouveau générationnel et politique" a-t-elle déclaré.
Politique
Ce mercredi, Bruno Gollnisch a répondu aux soupçons d'emplois fictifs qui pèsent auprès d'eurodéputés FN. Une pratique qu'il a estimé "normale" et "répandue".
Politique
Pas Charlie, s’interrogeant sur la probabilité de retrouver une carte d’identité dans la voiture des terroristes comme un passeport dans les tours du World Trade Center, complotiste dans le sens zemmourien du terme,... Bruno Gollnisch, député FN au Parlement européen, donne sa vérité.
Société
Ce mercredi 26 novembre, l'Assemblée nationale adopte un texte sur l'avortement à l'occasion des 40 ans de l'adoption de la loi de Simone Veil. Malgré les décennies, certains militent encore pour sa relecture...
Politique
Selon l'Est Républicain, un jeune membre du FN fait l'objet d'une convocation par le parti pour s'être affiché avec une association homosexuelle. L'intéressé considère de son côté que c'est son orientation sexuelle qui pose problème.
Insolite
Des députés européens du Front National sont partis du restaurant du Parlement à Strasbourg sans payer l’addition. Un simple oubli rectifié par le service de sécurité du Parlement européen.
Politique
À deux jours du scrutin européen, voilà une casserole qui tombe mal pour Bruno Gollnisch. Un texte dans lequel le leader frontiste condamnait la loi protégeant les victimes de viols conjugaux a été exhumé et a suscité de nombreuses réactions sur Twitter.
Politique
Le député FN Bruno Gollnisch s’est dit "content" de l’intervention seins nus des Femen lors du défilé frontiste de ce 1er mai, à Paris.
Politique
En vue des élections européennes de 2014, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a demandé mercredi à Bruno Gollnisch et à son père, de renoncer à des alliances avec des partis européens ultranationalistes.
Politique
La rentrée est mouvementée pour Rachida Dati. Filmée en train de discuter avec un élu du Front National, la députée européenne s'est sentie piégée. Furieuse, elle a manifesté son mécontentement devant la caméra en insultant le journaliste. Voici la vidéo. 
Politique
Eduardo Rihan-Cypel, un porte-parole du parti socialiste, a annoncé mardi vouloir porter plainte contre le député européen du FN, Bruno Gollnisch, après des propos, qualifiés de racistes, qu'il a tenus à son encontre.
Publicité