Société
Alors que la loi Macron prévoit la suppression définitive des cabines téléphoniques en France d’ici 2017, de nombreux opposants à ce projet essayent de faire entendre leur voix.
Publicité