Les huit enfants, âgés de 4 ans, et leur enseignante sont morts brûlés vifs par le gardien de la crèche qui souffrait de "problèmes mentaux" depuis 2014.

Le Brésil est sous le choc. Huit enfants âgés de 4 ans et leur enseignante de 43 ans sont morts dans une crèche après avoir été aspergés d'alcool puis brûlés vifs par le gardien de l'établissement. Le drame s'est déroulé jeudi 5 octobre au matin à Janauba, une petite ville de 70 000 habitants, située à 600 kilomètres de Belo Horizonte, capitale de l'État de Minas Gerais, au sud-est du pays.

Un deuil officiel de sept jours

C'est une scène d'horreur qui s'est déroulée dans cette crèche d'un quartier modeste. Le gardien de nuit a aspergé d'alcool les enfants présents dans l'établissement ainsi que leur enseignante, avant de mettre le feu et de les brûler vifs. Samedi, un huitième enfant, une petite fille de quatre ans, est décédée des suites de ses blessures, ont indiqué les pompiers. Le bilan global est donc désormais de neuf morts : huit enfants, tous de quatre ans, et leur enseignante de 43 ans qui a cherché à les sauver. L'incendie a également fait une quarantaine de blessés. Samedi soir, vingt-deux d'entre eux, des enfants et des adultes, étaient toujours hospitalisés, selon le journal Folha de Sao Paulo.

Publicité
L'auteur des faits est également mort brûlé. Selon les autorités locales, il souffrait de "problèmes mentaux" depuis 2014. La mairie de Janauba a décrété un deuil officiel de sept jours et le président Michel Temer a exprimé jeudi sa "solidarité envers les victimes de cette tragédie".

En vidéo sur le même thème : VIDÉO Saint-Denis : un incendie ravageur fait plusieurs morts et blessés

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité