Vidéos Argent/Bourse
Des millions de Britanniques votaient ce jeudi sur leur appartenance à l'Union européenne. Le scrutin, historique, était suivi avec fébrilité en Europe. Alors que le Royaume-Uni retient son souffle, les investisseurs, eux, misent sur un "Bremain". Quand connaîtra-t-on les résultats ? Comment les marchés vont-ils réagir ? - Éléments de réponses avec: Vincent Lequertier, gérant senior chez WeSave. Victor Lequillerier, économiste à BSI Economics. Arnaud Vaissié, PDG d'International SOS, cofondateur du Cercle d'outre-Manche. Anne-Sylvaine Chassany, chef du bureau du Financial Times à Paris. Sophie Loussouarn, spécialiste de la Constitution britannique, professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle (Paris III). Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services (New York). Et Jean-Baptiste Huet, journaliste BFM Business. - Édition spéciale sur le Brexit du jeudi 23 juin 2016, présentée par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Henri de Castries, président de l'Institut Montaigne et président-directeur général d'Axa, était l'invité de 18h l'Heure H, du jeudi 23 juin 2016. Il est revenu sur le colloque organisé aujourd'hui par l'Institut Montaigne, en présence de politiques et de chefs d'entreprises. Ce rendez-vous était axé sur le Brexit et les réformes à faire pour la France. Il a donné son avis sur les types de réformes à adopter pour parvenir à une forte reprise de la croissance, en France et dans la zone euro, ainsi que sur la situation au niveau du secteur de l'assurance, face à la pression exercée par les taux bas. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Ce jeudi, l'Institut Montaigne a organisé un colloque avec les politiques et chefs d'entreprise autour du Brexit et autour des réformes à faire pour la France. Quel que soit le résultat du référendum britannique, "l'immobilisme et le statu quo serait un suicide politique" pour les dirigeants européens, estime l'institut. Il leur exige alors de se mobiliser pour l'avenir de l'Union européenne en dévoilant 7 propositions pour faire avancer la construction européenne. - Avec: Henri de Castries, président de l'Institut Montaigne et président-directeur général d'Axa. - 18h l'heure H, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Dès le début de la campagne sur le Brexit, les réseaux sociaux sont devenus un champ de bataille immense entre les partisans du Brexit et ceux du Remain. Sur Facebook, les pages officielles des deux camps sont au coude-à-coude en termes de popularité. Les défenseurs du Brexit sont suivis par 546 424 fans et ceux du maintien par 545 827. Alors qu'en règle générale, les partisans du contre ont toujours plus d'impact que ceux du pour, Facebook pourrait faire pencher la balance. Le réseau social a incité les comptes britanniques de son réseau à s'inscrire sur les listes électorales. 65% de ces nouveaux inscrits ont moins de 25 ans. Une cible qui pourrait être plus favorable au maintien des Britanniques dans l'Union européenne. - La Minute Tech de Christofer Ciminelli, rédacteur en chef du Lab 01net.com. - 18h l'heure H, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Après une longue campagne, les Britanniques décident aujourd'hui s'ils veulent rester ou non dans l'Union européenne. À l'occasion de ce référendum historique, Valerio Perinelli, directeur général d'Euler Hermes, a répondu aux questions de Grégoire Favet, depuis Londres. Il a analysé l'impact d'un "Brexit" sur le tissu industriel et économique britannique. "Les petites sociétés vont être possiblement les plus impactées", selon lui. - Intégrale Bourse du jeudi 23 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Ce jeudi, le peuple britannique dira s'il veut ou non rester dans l'Union Européenne. Un vote déterminant pour l'avenir du pays et de l'Europe. Depuis plusieurs séances, le camp du "Bremain" (maintien du Royaume-Uni dans l'UE) a repris des couleurs mais la tension reste palpable. Mais quelles seraient les conséquences d'un Brexit ? Et quel impact sur le secteur bancaire ? - Décryptage des enjeux du référendum avec David Benamou, associé gérant d'Axiom Alternative Investment, au micro de Grégoire Favet, notre correspondant à Londres. - Intégrale Bourse, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés s'offrent une cinquième hausse d'affilée, en plein référendum britannique. Dans l'esprit des investisseurs, le scrutin d'aujourd'hui devrait sans conteste déboucher sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne. Le dernier sondage d'opinion paru ce matin place, en effet, le "Bremain" très légèrement en tête. Invitée d'Intégrale Bourse, Pascale Seivy, responsable du conseil en investissement chez Pictet & Cie, incite à la prudence. "L'issue du scrutin reste incertaine", estime-t-elle. Elle revient également sur les scénarios possibles après le référendum. - Intégrale Bourse du jeudi 23 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le face à face a opposé Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, et Marc Riez, directeur général de Vega Investments. - Intégrale Placements, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Antoine Larigaudrie, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le face à face a opposé Guillaume Dard, président de Montpensier Finance, et Marc Riez, directeur général de Vega Investments. - Intégrale Placements, du jeudi 23 juin 2016, présenté par Antoine Larigaudrie, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés financiers poursuivent leur rebond. Ce mercredi, le CAC40 a gagné 0,56% et a flirté avec les 4 400 points. À noter que le principal indice parisien a bondi de 6% en seulement quelques séances. Et pour cause, les marchés semblent parier sur une victoire du Bremain à l'issue du référendum de jeudi. Toutefois, ce pari paraît un peu osé. En effet, les derniers sondages montrent que les deux camps sont au coude-à-coude et laissent présager un résultat très serré. Ainsi, certains experts restent prudents concernant la tendance actuelle sur le marché. Selon Arnaud Faller, directeur des investissements de CPR AM, il faut se méfier car "tout n'est pas encore gagné" pour les pro-UE. - Intégrale Bourse, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les marchés financiers poursuivent leur rebond. Ce mercredi, le CAC40 a gagné 0,56% et a flirté avec les 4 400 points. À noter que le principal indice parisien a bondi de 6% en seulement quelques séances. Et pour cause, les marchés semblent parier sur une victoire du Bremain à l'issue du référendum de jeudi. Toutefois, ce pari paraît un peu osé. En effet, les derniers sondages montrent que les deux camps sont au coude-à-coude et laissent présager un résultat très serré. Ainsi, certains experts restent prudents concernant la tendance actuelle sur le marché. Selon Arnaud Faller, directeur des investissements de CPR AM, il faut se méfier car "tout n'est pas encore gagné" pour les pro-UE. - Intégrale Bourse, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
A la veille du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni, le doute plane encore. Mais selon les derniers sondages, le camp anti-Brexit est en tête. Il se pourrait donc que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne. Mais la vraie question est de savoir quels sont les avantages de sortir ou de rester. Selon Jean-Pierre Petit, président des Cahiers verts de l'économie, les Britanniques ont toujours été lucides et réalistes dans leur politique, et ce depuis Churchill, Margaret Thatcher et jusqu'à David Cameron. Si cette question sur le Brexit se pose aujourd'hui, c'est qu'il y a une raison. En réalité, le Royaume-Uni n'a jamais voulu de notre Europe. La majorité de la population britannique, jeunes ou vieux, a toujours été eurosceptique. Même si l'issue du référendum serait un Bremain, le Royaume-Uni quittera tout de même d'ici quelques années l'UE. - Good Morning Business, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Louis Bert, directeur général délégué de Dorval AM, a décrypté les tendances des marchés, du vendredi 17 juin 2016. - Intégrale Bourse, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Publicité