Vidéos A la une
Les poings sur les i, comme insertion. De grands boxeurs ont été formés au Boxing beat, un club d'Aubervilliers, en banlieue parisienne, comme Sarah Ourahmoune, championne du monde en 2008. Mais le Boxing beat est bien plus qu'une salle de boxe. Ici, explique le fondateur Said Bennajem, lui-même ancien champion, " on travaille autant le volet social que sportif ". Au-dessus du ring, on trouve des livres et des ordinateurs. Le club propose aux jeunes du quartier des ateliers photos, du soutien scolaire et même des emplois.
Publicité