Vidéos Argent/Bourse
Stéphane Richard, le patron d'Orange, regrette l'échec de la fusion entre Orange et Bouygues Telecom. C'était "une vraie déception", a-t-il confié à Challenges. Ce n'était pas les acteurs de Bouygues Telecom qui avaient le plus à y gagner, malgré la valorisation très élevée proposée, mais bel et bien Orange. L'opération aurait pu permettre à l'opérateur historique d'acquérir les abonnés les plus rentables de Bouygues Telecom pour quasiment rien. "C'était l'affaire du siècle", a regretté Stéphane Richard. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du jeudi 2 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
En attendant la 5G, les opérateurs français engagés dans la bataille de la 4G survitaminée ! Des technologies qui permettent de booster les capacités actuelles du réseau 4G. Et c'est SFR qui vient d'entrer dans la danse avec le déploiement de l'Ultra Haut Débit mobile, et la promesse d'une vitesse de connexion 3 fois supérieures à celle que l'on connait aujourd'hui.
Vidéos Argent/Bourse
Rififi entre les opérateurs télécoms avant l'Euro de foot ! En théorie, Bouygues Télécom, Orange, SFR et Free devaient s'entendre pour couvrir en 4G les 10 stades de la compétition. Mais le Figaro révèle ce matin que cette alliance a du plomb dans l'aile à cause de Free qui rechigne à payer la facture.
Vidéos Argent/Bourse
L'équation difficile de Bouygues Télécom. Après l'échec du mariage avec Orange l'opérateur doit maintenant prouver sa capacité à continuer sa route en solo. Et comme l'ont montré ses résultats du premier trimestre, le défi est de taille : Bouygues Télécom doit retrouver le chemin de la rentabilité tout investissant lourdement pour rattraper son retard dans l'internet fixe.
Vidéos Argent/Bourse
Vendredi dernier, Bouygues Telecom a publié ses résultats financiers pour le premier trimestre 2016. L'entreprise a gagné 151 000 nouveaux clients dans le mobile et 71 000 dans le fixe, ce qui a fait progresser son chiffre d'affaires de 6%. De plus, Bouygues Telecom a affiché une perte nette de 40 millions d'euros, en amélioration par rapport à 2015. Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, estime que cette performance a été réalisée grâce au plan de transformation mis en place en avril 2014. - Good Morning Business, du mardi 17 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Orange et Bouygues ont confirmé ce mardi être "en discussions" en vue d'un rachat de Bouygues Telecom par l'opérateur historique. Les deux opérateurs, qui ont signé un accord de confidentialité, négocient en effet les modalités d'un rapprochement qui valoriserait Bouygues Telecom à 10 milliards d'euros. Outre une réaction de l'Autorité de la concurrence, qui peut être hostile, le point le plus délicat dans ce rapprochement est la question autour de la gouvernance et du management de ce nouvel ensemble. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du mardi 5 janvier 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
On rejoue la semaine avec: la nouvelle bataille dans les télécoms, la sortie d'EDF du CAC40, le retour de la taxe sur les transactions financières, la chute des cours du pétrole et le bilan de l'année boursière. - Avec: Emmanuel Lechypre, éditorialiste BFM Business. Emeric Préaubert, fondateur de Sycomore Asset Management. Alain Pitous, directeur adjoint de Talence Gestion. Et Laure Closier, chroniqueuse de BFM Business. - C'est votre argent, du vendredi 11 décembre 2015, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Martin Bouygues a assuré mercredi que son rejet de l'offre d'Altice sur sa filiale Bouygues Telecom avait été décidé librement, sans aucune pression politique. "Le consensus est tel (...) qu'il n'y a pas eu de débat vraiment au sein du conseil pour se poser la question de savoir ce qu'il fallait faire ou ne pas faire", a-t-il affirmé au micro de RTL.
Vidéos A la une
Emmanuel Macron a rencontré mardi le patron de SFR Patrick Drahi afin de rappeler les préoccupations du gouvernement quant à l'offre de rachat de Bouygues Telecom formulée lundi par son groupe. La classe politique est divisée sur le rôle que doit jouer l'exécutif, qui n'est actionnaire dans aucun des deux groupes de téléphonie. "Laissons le marché se réguler par lui-même. L'Etat n'a pas à intervenir", estime le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée, Christian Jacob. "On sait très bien que les conditions posées par Emmanuel Macron, c'est de l'habillage", tranche de son côté André Chassaigne. Selon le président du groupe Gauche démocrate et républicaine au palais Bourbon, "même si on a une garantie du maintien de l'emploi pendant ne serait-ce que 36 mois, on sait bien qu'au final, il y aura des suppressions d'emploi massives." Le président du groupe UDI à l'Assemblée nationale, Philippe Vigier, a quant à lui "peur que ce soit l'usager qui paie la facture. Le fait qu'il y ait quatre opérateurs, c'était plutôt bon signe."
Vidéos A la une
Ce mardi, le conseil d'administration de Bouygues Telecom examine l'offre de rachat de 10 milliards d'euros proposée par le patron de SFR-Numericable, Patrick Drahi. Selon le co-président du groupe EELV à l'Assemblée nationale, François de Rugy, "le gouvernement doit rappeler les opérateurs sur leurs engagements".
Vidéos A la une
"Pour moi, la priorité c'est l'investissement et l'emploi dans le secteur" des télécoms et pas une consolidation a redit mardi le ministre de l'Economie au sujet de l'offre de Numericable-SFR sur Bouygues Telecom. Une opération qui se solderait selon Emanuel Macron "par moins d'offre et sans doute un retard en matière d'investissement et des destructions d'emplois".
Vidéos A la une
"Le paysage à trois opérateurs, on l'a déjà connu par le passé avec des prix très élevés, et des pratiques -et on a agi auprès de l'Autorité de la concurrence- qui étaient limites", a expliqué Cédric Musso, directeur de l'action politique à UFC-Que Choisir, lundi après l'offre de rachat de Numericable-SFR sur Bouygues Telecom. "L'arrivée d'un quatrième opérateur, ça a permis 13 milliards d'euros de pouvoir d'achat d'économisés par les consommateurs", a-t-il poursuivi sur le plateau de BFMTV. "Ce qu'il faudrait, c'est que cette baisse des prix profitable perdure dans le temps et que l'on ne se retrouve pas des années en arrière avec des prix prohibitifs."
Vidéos A la une
Laurent Berger, patron de la CFDT, a réagi dans le Grand Jury à l'annonce d'une offre de Patrick Drahi, patron de SFR, pour racheter Bouygues Telecom. Le syndicaliste affirme "craindre pour l'emploi", et estime qu'il s'agit d'une opération financière plutôt que d'une manoeuvre industrielle.
High-Tech
3000 plaintes : c’est le nombre de plaintes enregistrées par l’Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT) en 2014 provenant de clients mécontents de leur opérateur de téléphonie.  
Insolite
Bouygues Telecom a dévoilé son nouveau logo. Une évolution graphique qui suscite les moqueries des internautes.
High-Tech
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a publié le 25 novembre une étude conséquente sur la qualité des fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Des chiffres qui restent néanmoins à relativiser, selon l’autorité. 
Conso
L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), a publié lundi une étude sur l’efficacité des réseaux des quatre opérateurs mobiles français. Plus de détails.
Vidéos Argent/Bourse
Le 13 juin, la semaine a été marquée par la remise en cause de la loi Duflot, le mini-remaniement à l'Élysée et la petite semaine de Laure Closier. Sébastien Faijean, managing partner chez IDMidcaps, Tristan Abet, stratégiste chez Louis Capital Markets et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique à BFM Business, sont revenus dessus dans C'est votre argent avec Marc Fiorentino, sur BFM Business. Tous les vendredis, C'est votre argent: Marc Fiorentino reçoit des invités au coeur de l'actualité sur BFMBusiness, première chaîne d'informations économiques en France. Retrouvez toute l'actualité économique et financière sur BFMBusiness.com.
Vidéos Argent/Bourse
Les grandes manoeuvres dans les telecoms se poursuivent et soutiennent la tendance à la bourse de Paris.
Politique
Accusée de conflit d'intérêts, la porte-parole du PS Rafika Rezgui a remis sa démission ce lundi à Jean-Christophe Cambadélis.
Dossier de la rédaction
Après plus d'un mois d'une intense lutte entre Bouygues Telecom et Numéricâble, c'est finalement ce dernier qui remporte la vente de SFR par Vivendi. Tous les détails avec Planet.fr.
Conso
SFR est à vendre et deux de ses concurrents se sont dits intéressés au rachat. Bouygues Telecom et Numericable ont en effet fait des propositions à Vivendi, qui devra trancher. Mais la question de l’emploi et celle d’une éventuelle augmentation des tarifs se posent déjà.
Vidéos Argent/Bourse
Le 18 janvier, Le routeur 4G lancé par Bouygues Telecom a été le sujet abordé par Jean-René Cazeneuve, directeur général de Bouygues Telecom Entreprises, avec Frédéric Simmotel, dans...
Technologies
Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues Telecom, a déclaré "la guerre de l'internet fixe" à Xavier Niel, vice-président du groupe Iliad détenteur de Free dans une interview accordée jeudi au Figaro.
Vidéos Argent/Bourse
Le 26 septembre, Didier Casas, secrétaire Général de Bouygues Telecom, met à l'honneur le pari technologique concernant la 4G, au micro de Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM...
Technologies
Les deux opérateurs Bouygues Télécom et SFR sont en pleines négociations pour mettre en place un réseau 4G commun. Les deux fournisseurs d’accès internet pourraient ainsi réaliser une économie de 30% sur la maintenance et pas moins de 20% d’investissements en moins.
Publicité