Le patron d'Arcelor-Mittal prévoit de délocaliser l'activité de l'usine de Gandrange (Moselle) en Pologne... Une nouvelle qui tombe mal en pleine campagne pour les élections municipales.

Mittal veut délocaliser une usine de Moselle

La nouvelle pourrait faire quelque peu "désordre" en pleine bataille des municipales. Selon des sources syndicales, Lakshmi Mittal, le patron dule groupe sidérurgique Arcelor Mittal envisagerait de délocaliser à terme la production de son aciérie de Gandrange (Moselle) en Pologne. Alors qu'il s'était fait publiquement "chahuter" par Nicolas Sarkozy, en Inde, le PDG d'Arcelor Mittal avait néanmoins accepté quelques heures après - lors d'un "véritable" tête-à-tête à Paris avec le président français - de s'engager à discuter avec les syndicats de "solutions alternatives" au plan de suppression d'emplois mis en œuvre sur le site, assurant que tous les salariés seraient reclassés. Le mois d'avril a été fixé comme date butoir de la fin des négociations.

Publicité
ArcelorMittal a prévu de transférer 1,3 million de tonnes d'acier de Gandrange vers son usine de Huta Warzawa, un complexe sidérurgique construit de 1952 à 1957 aux portes de Varsovie et racheté en août 2005 à l'italien Lucchini (groupe russe Severstal). C'est en tout cas ce qu'affirment les syndicats, allant jusqu'à évoquer un "plan secret" de Lakshmi Mittal.
Publicité