Olivier Sarkozy, demi-frère du président, quitte UBS, durement touchée par la crise des subprimes, pour rejoindre Carlyle, une autre société d'investissements.

La banque Carlyle recrute Sarkozy... Olivier

Déjà durement touché par la crise des subprimes, qui lui a fait perdre la bagatelle de 2,7 milliards d'euros (plus 18 milliards de dollars d'actifs dépréciés), UBS perd l'un de ses meilleurs éléments. Olivier Sarkozy, 38 ans, demi-frère du chef de l'Etat, va rejoindre la société d'investissement Carlyle en avril prochain, où l'homme d'affaires Paul Desmarais est aussi présent. Le banquier d'affaires restera toutefois conseiller de l'établissement suisse.

Car c'est bien dans le conseil qu'excelle Olivier Sarkozy. Il a participé à plusieurs gros deals dans le secteur bancaire, comme le rachat de l'émetteur de cartes de crédit MBNA par Bank of America en 2006 (35 milliards de dollars) ou celui de Sallie Mae par un consortium de banques et de sociétés de capital-investissement (26 milliards).

Publicité
Il a également conseillé la banque néerlandaise ABN Amro dans le cadre de la plus grosse opération de fusion-acquisition du secteur bancaire (71 milliards d'euros mis sur la table par Fortis, Santander et Royal Bank of Scotland). Avec un volume de 514 milliards d'opérations auxquelles il a participé, il occupe le 5e rang des noueurs de deals à Wall Street.
Publicité