Jean-Charles Decaux (37 ans), fils du précédent et président du directoire du groupe, a reçu en présence de Jean-Pierre Raffarin le trophée EDC "Ethique et gouvernance" qui lui a été décerné dans la catégorie "Grande entreprise française".

Jean-Claude Decaux proclamé « maître de l'éthique » par le Figaro

Si l'on en croit le prix qui vient d'être accordé au groupe fondé par Jean-Claude Decaux, JC Decaux aurait réussi la difficile alchimie entre la gestion quotidienne d'une grande entreprise, leader mondial dans son secteur, et le respect d'une certaine éthique.

Mais rien n'arrive jamais seul, c'est bien connu... Celui que « Le Figaro » - co-organisateur du prix en question - dénomme le roi de l'affichage, applique depuis 2001 dans l'ensemble de ses sociétés une charte éthique qualifiée d'exemplaire, axée sur des règles fondatrices et sur un code de bonne conduite.

Salariés, actionnaires, administrateurs, fournisseurs, clients?: tous les partenaires sont concernés par cette gouvernance d'entreprise. Celle-ci trouve notamment toute sa dimension au chapitre de l'égalité des chances en interne. "Mon père a commencé comme autodidacte. Cela nous a donné des valeurs différentes", explique Jean-Charles Decaux, formé lui-même à l'école du terrain, en Espagne notamment, au sein du groupe familial.

Publicité
Mais Jean-Claude Decaux garde toujours comme président du conseil de surveillance, un œil attentif sur les grands choix stratégiques. Son groupe est aussi engagé dans de nombreuses actions caritatives et humanitaires, ainsi que pour la préservation de l'environnement.

Publicité