Eric Knight, financier américain, serait en train de monter une opération spéciale. Sa cible : des majors pétrolières européennes, dont Total.

Eric Knight et son "Project Adriatica" à l'assaut de Total ?

« Opération Adriatique » : non, ce n'est pas le titre du dernier James Bond, dont le tournage vient de commencer et dont Mathieu Amalric tient le rôle du « méchant ». Encore un français, comme le « James Bond » précédent. Bref, c'est encore et toujours de finance dont il s'agit ici, avec Eric Knight dans le premier rôle. Ce financier américain, qui fait partie de la grande famille des « actionnaires activistes », serait en train de monter une opération spéciale. Comme dans les films d'espionnage, elle répond à un nom de code rocambolesque : « Project Adriatica ». Sa cible : des majors pétrolières européennes, dont Total fait partie.

Publicité
Eric Knight n'est pas un inconnu. Au contraire : il fait même partie des premiers investisseurs à appliquer sur les Bourses européennes les méthodes de l'« activisme actionnarial » mis au point outre-Atlantique. Le principe est d'une simplicité biblique : entrer au capital d'une grande entreprise cotée « endormie », trouver des alliés parmi les autres actionnaires, puis faire faire pression sur la direction pour qu'elle prenne des mesures faisant monter le cours.