Vidéos A la une
Le gouvernement devrait préciser mercredi en Conseil des ministres la réforme territoriale en cours d'élaboration. Mais les régions prennent parfois les devants, à l'image du Languedoc-Roussillon, dont le président Christian Bourquin, est venu plaider la cause à Paris, auprès du Premier ministre Manuel Valls. Les Languedociens-Roussillonnais craignent la fusion de leur région avec les Midi-Pyrénées, dont le chef-lieu Toulouse limiterait le rayonnement de Montpellier. Un reportage de Jean-Baptiste Daoulas
Publicité