Vidéos à la une
Ce vendredi 28 avril 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Et oui, la guerre des images continue entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Hier matin, la présidente du Front national était au Grau-du-Roi, à la rencontre des pêcheurs. Elle a démarré sa journée très tôt par une sortie de 4 heures en pleine mer à bord d'un chalutier. A noter que Gilbert Collard et plusieurs médias ont embarqué avec elle. Quand le député FN aperçut un dauphin, il le cria fort à Marine Le Pen. Et le plus drôle, c'est que la candidate frontiste s'est mise à imiter l'animal. De son côté, Emmanuel Macron était à Sarcelles hier soir. L'occasion pour lui de rencontrer des militants associatifs. Mais pas que, l'on y a aussi vu le leader d'"En Marche !" jouer avec des jeunes sur un terrain de foot... A découvrir également: Le Pen drague toujours les insoumis. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
"Ni patron ni patrie". C'est le slogan des quelques 3 000 jeunes hier descendus dans la rue pour appeler à voter contre Emmanuel Macron. Ce rejet du système démocratique est certes ultra-minoritaire mais l'image a été forte. Ajoutée à cela, l'attitude incohérente de Jean-Luc Mélenchon depuis sa défaite au premier tour. Marine Le Pen, elle, continue sa campagne en fustigeant son adversaire sur son programme de mondialisation. Qui de Marine Le Pen ou d'Emmanuel Macron les électeurs choisiront-ils au second tour ? - Bourdin Direct, du vendredi 28 avril 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
Avec : Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de "Valeurs actuelles". - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
Ce jeudi 27 avril 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Il est évident qu'Emmanuel Macron et ses soutiens aiment employer l'expression coup de com'. C'est ce dont il a notamment qualifié le coup réalisé par Marine Le Pen à leur encore à Whirlpool. Le candidat d'"En Marche !" s'est ensuite rendu à son meeting à Arras où il a tenu à faire savoir qu'il était un enfant de la région. A découvrir également l'entretien de Jacques Attali sur LCI qui a choqué jusqu'aux d'Emmanuel Macron. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Avec : Jonathan Bouchet-Petersen, journaliste politique à Libération. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
L'eurodéputé Jean-François Jalkh, jusque-là premier vice-président FN, en a pris temporairement la présidence, le temps que Marine Le Pen achève sa campagne présidentielle. Contesté notamment pour s'être affiché au côté de Jean-Marie Le Pen en 1991 à la cérémonie de commémoration du maréchal Pétain, à l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet, David Rachline a pris ce mercredi matin sa défense, estimant qu'il n'y avait pas participé. "C'est une atteinte à son honneur (...) Il n'a jamais été mis en cause au cours de sa vie politique. C'est un homme parfaitement droit. Il a beaucoup de valeurs", a estimé le sénateur-maire de Fréjus.
Vidéos à la une
Invité ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, David Rachline est revenu l'appel lancé aux Insoumis de Marine Le Pen à voter pour elle au second tour, après l'élimination de leur candidat Jean-Luc Mélenchon. Sur les réseaux sociaux, les militants FN diffusent par ailleurs depuis dimanche un tract énumérant les points de convergence des deux partis politiques et de deux personnalités. "À tous les orphelins du premier tour, bien sûr que nous nous adressons", a affirmé le sénateur-maire de Fréjus.
Vidéos à la une
Ce mardi 25 avril 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Après le naufrage de Benoît Hamon, l'heure est à la mobilisation au sein du PS. Pour cela, le parti peut compter sur Jean-Christophe Cambadélis. Durant la campagne, le premier secrétaire du PS nous avait habitué à un ton assez tristounet dans ses éditos. Au lendemain du désastre, on peut dire qu'il avait la super pêche. A découvrir également: Un front républicain chez Les Républicains ? Nicolas Dupont-Aignan est en quête de financement. Il y a 15 ans, Jean-Luc Mélenchon avait ouvertement appelé à voter contre Jean-Marie Le Pen, au second tour de la présidentielle. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Invité de Jean-Jacques Bourdin ce mardi sur BFMTV et RMC, Bruno Le Maire a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron, au second tour de la présidentielle. L'ancien candidat de la primaire de la droite et du centre a également annoncé qu'il pourrait travailler avec le candidat En Marche, s'il est élu le 7 mai prochain. "Évidemment, je pourrais travailler avec le prochain président de la République, si c'est lui (...) Premier ministre? Emmanuel Macron veut une femme issue de la société civile. J'ai bien peur de ne pas remplir ces conditions", a rétorqué Bruno Le Maire.
Vidéos à la une
Avec : Yves-Marie Cann, directeur des Etudes politiques chez Elabe. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
Invité ce mardi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Bruno Le Maire a annoncé qu'il voterait pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, le 7 mai prochain. "Je voterai pour Emmanuel Macron parce qu'on banalise la situation politique actuelle. L'extrême-droite peut gagner cette élection présidentielle. Une victoire de Marine Le Pen est possible", a affirmé l'ancien candidat à la primaire de la droite et du centre.
Vidéos à la une
Crédité de moins de 10% dans les derniers sondages et en cinquième position, Benoît Hamon a néanmoins réaffirmé qu'il croyait en ses chances d'être élu président de la République ce vendredi face à Jean-Jacques Bourdin, à deux jours du premier tour. "Je n'ai pas cherché à faire l'acteur", a-t-il également affirmé, dénonçant le comportement d'autres candidats.
Vidéos à la une
Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Benoît Hamon est revenu sur l'attentat des Champs-Élysées de ce jeudi soir. "Ce que veulent les terroristes, au-delà de tuer, c'est nous abattre collectivement", a réagi le candidats PS à la présidentielle.
Vidéos à la une
Certains points du programme présidentiel de Jean-Luc Mélenchon font craindre l'opinion publique. Repenser l'Europe et non plus sortir de la zone euro, augmenter les impôts des classes aisées, supprimer les aides de l'Etat à l'enseignement privé, ... les avis sont partagés. L'hypothèse de la qualification au second tour du candidat de "La France insoumise" est pourtant devenue une réalité. - Bourdin Direct, du jeudi 20 avril 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
"L'entretien d'embauche" de Jean-Luc Mélenchon face à Jean-Jacques Bourdin s'est terminé en musique ce jeudi, par la "Casta diva" interprétée par Maria Callas. Un air qu'apprécie particulièrement le candidat à la présidentielle. "Quand je l'entends, j'imagine la lumière de la lune qui se projette dans un bois d'oliviers", a commenté le leader de la France insoumise, avant de s'imaginer avec son intervieweur être parmi les arbres. "Tout d'un coup, nos branches donneront des fleurs au moment où l'on ne s'y attendra pas", a-t-il lancé à Jean-Jacques Bourdin, visiblement perplexe.
Vidéos à la une
Avec : Eric Hacquemand, grand reporter politique à Paris-Match. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
A J-4 de l'élection présidentielle, beaucoup de Français ne savent toujours pas pour qui voter. Des applications très pratiques ont donc été créées pour choisir son prétendant à l'Elysée. Certaines d'entre elles permettent par exemple d'obtenir un maximum d'informations tout en pointant son téléphone sur l'affiche d'un candidat. En outre, il existe également des sites sur lesquels on peut comparer point par point les programmes des compétiteurs. A découvrir: quivoter.fr, comment ça fonctionne ? - Bourdin Direct, du jeudi 20 avril 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
Un attentat terroriste a été évité de justesse grâce aux policiers et aux services de renseignement français. Marine Le Pen en a profité pour rebondir sur le sujet et a précisé que si elle était au pouvoir, il n'y aurait pas eu tous ces attentats que la France a connus. La candidate du FN à la présidentielle a d'ailleurs rediabolisé ses discours ces derniers jours. Fermeture des frontières, droits du sol, lutte contre le terrorisme, ... Les attentats terroristes seront-ils évités si Marine Le Pen se hisse au pouvoir ? - Bourdin Direct, du mercredi 19 avril 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
"Avec moi, il n'y aurait pas eu de Mohamed Merah (...), il n'y aurait pas eu les attentats du Bataclan et du stade de France", a affirmé Marine Le Pen lors de son meeting à Paris ce lundi. Invitée ce mercredi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, la candidate à la présidentielle a réaffirmé ses propos: "Les mesures que je veux mettre en oeuvre n'aurait pas permis à ces personnes d'être sur notre territoire ou en liberté". "Tous les étrangers qui ont été condamnés, quel que soit le délit, doivent rentrer chez eux", a affirmé la présidente du Front national.
Vidéos à la une
Invité ce mardi de Laurent Neumann sur BFMTV et RMC, François Baroin est revenu sur le meeting de François Fillon ce lundi à Nice au cours duquel Christian Estrosi a été hué par une partie des militants. "C'est une campagne qui a été difficile. L'objectif à cinq jours du premier tour, c'est le rassemblement. Je ne crois pas une seconde aux interprétations des sifflets concernant telle ou telle position de Christian Estrosi", a-t-il affirmé.
Vidéos à la une
Invité de Laurent Neumann ce mardi sur RMC et BFMTV, François Baroin est revenu sur la déclaration de François Fillon qui a admis qu'il pourrait gouverner avec des ministres issus de "Sens commun", un mouvement né de l'engagement contre le mariage pour tous. "La droite est une très grande famille", a réagi le sénateur-maire de Troyes. "Je n'ai pas d'a priori sur 'Sens commun'. Je les connais peu", a-t-il précisé.
Vidéos à la une
Invité ce mardi de Laurent Neumann sur BFMTV et RMC, François Baroin a estimé qu'Emmanuel Macron était "le porte-parole du communautarisme". "Il y a quelques mois, il donnait un quitus à ceux qui plaçaient la loi de la religion au-dessus de la loi de la République", a dénoncé le sénateur-maire de Troyes, évoquant ses propos sur la laïcité.
Vidéos à la une
Avec : Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Echos. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Jean Lassalle a déploré que le dossier syrien ne soit pas assez évoqué lors de la campagne présidentielle. "Le grand problème, c'est que la France est nulle part", a affirmé le candidat qui a rencontré Bachar-al-Assad. Le député des Pyrénées-Atlantiques demande à ce que la France "affirme sa présence". "Au lieu de ça, nous sommes partis comme des chiens en fermant notre ambassade et notre consulat", a-t-il estimé.
Vidéos à la une
Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Jean Lassalle a entonné le chant de partisans "contre l'ennemi que l'on ne voit pas" lors de son "entretien d'embauche". "Je ne suis pas contre l'argent, je suis contre la finance spéculative", a précisé le candidat à la présidentielle.
Vidéos à la une
Avec : Eric Mandonnet, rédacteur en chef adjoint du service politique à L'Express. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
S'il est élu Président, François Asselineau veut renationaliser TF1. "La chaîne n'a pas respecté le cahier des charges culturel qu'elle devait respecter", a affirmé le candidat UPR à la présidentielle. "C'est la première chaîne de télévision française (...) Elle devrait être la télévision du peuple", a-t-il estimé.
Vidéos à la une
Invité ce mardi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, François Asselineau est revenu sur la déclaration polémique de Marine le Pen pour qui "la France n'est pas responsable du Vél' d'Hiv". "Soit Mme Le Pen est sotte, soit elle cherche à faire un buzz sur des questions qui sont assez scandaleuses (...) Tout ça jette de la division entre les Français, je trouve ça minable", a estimé le candidat à la présidentielle.
Vidéos à la une
Jean-Luc Mélenchon ne cesse de progresser. Dans le plus récent sondage Elabe pour BFMTV, il talonne de près François Fillon et est désormais crédité de 18% des intentions de vote. Le candidat de la France insoumise peut-il aller plus loin ? - Bourdin Direct, du lundi 10 avril 2017, sur RMC.
Vidéos à la une
Avec : Yves-Marie Cann, directeur des études politiques de l'institut Elabe. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".

Pages

Publicité