Société
Depuis quelques jours, des habitants de Seine-Saint-Denis et du Nord tentent de se rafraîchir en détournant des bouches à incendie, déversant des milliers de litres d’eau sur la chaussée.
Vidéos A la une
A cause de la canicule de ces derniers jours, les habitants de certaines villes de la banlieue parisienne comme Pantin, Nanterre ou Aubervilliers, ont décidé de se rafraichir. A cet effet, ils ouvrent les bouches à incendie de leur quartier. Une idée risquée, une pratique interdite mais qui s'exporte de plus en plus.
Publicité