Revue du web
Avec La Tribune
Le 15 septembre 2017, le Comité international olympique (CIO) annoncera à Lima au Pérou le nom de la ville qui accueillera les Jeux olympiques d'été en 2024. Jusqu'à cette échéance, avec son journal des Jeux olympiques, La Tribune suivra chaque semaine l'actualité de du projet Paris 2024. Samedi, le comité de candidature de Paris s'envole pour Doha afin d'assister à l'assemblée générale de l'Association des comités nationaux olympiques.
Vidéos A la une
Habitante de Boston, Barbara est une rescapée du double attentat perpétré le 15 avril 2013. Présente à Paris pour le 14-Juillet, elle connaît bien la ville de Nice et s'y rend une à deux fois par an. Elle a tenu à venir rendre hommage ce dimanche aux victimes de l'attentat, qui a fait 84 morts. 'C'est tellement cruel, on ne sait plus vraiment là où on peut aller et là où on ne peut plus', a-t-elle estimé.
Vidéos A la une
En Angleterre, la petite ville de Boston est l'une de celles qui a absorbé la plus grande part des immigrés d'Europe de l'Est dans le pays. Quatre jours après le Brexit, les habitudes de la communauté polonaise ne changent pas. "Je me sens toujours le bienvenu même après le vote, c'est plutôt une critique de l'Europe", estime Tomasz, l'un des habitants de la commune. Pour le père Stan, "les Polonais sont intégrés, ils achètent des maisons, leurs enfants vont à l'école, ils payent des impôts, c'est ça l'intégration". Selon Challenges, le dernier recensement de 2011 a établi que la proportion d'habitants de la ville d'origine étrangère était passée de 3,1% à 15,1% en dix ans.
Vidéos Argent/Bourse
La 4ème édition des "Euronext Pan European Days" se déroule ce mercredi 8 juin à New York et le jeudi 9 juin à Boston. Cet événement incontournable met en relation des entreprises européennes cotées sur le marché d'Euronext, avec des investisseurs nord-américains. Cette année, 60 entreprises et plus de 250 investisseurs ont répondu présent. - Avec: Anthony Attia, PDG d'Euronext Paris et Directeur du Listing Groupe. - Intégrale Bourse, du mercredi 8 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Le jeudi 17 décembre 2015, Vanessa Chenaie nous présente le nouveau numéro du magazine IDEAT. Cette édition met en avant l'interview avec le designer espagnol Jaime Hayon, la marque Brokis et la ville de Boston. - Avec: Vanessa Chenaie, rédactrice en chef adjointe d'IDEAT. - Goûts de Luxe Paris, présenté par Karine Vergniol, sur BFM Business.
Vidéos A la une
BOSTON - 2 juin 2015 - Un islamiste présumé de 26 ans a été abattu mardi à Boston par les forces de l'ordre. Considéré comme dangereux, Usaama Rahim était sous surveillance permanente du FBI. Le jeune homme aurait menacé avec un poignard des agents fédéraux qui l'avaient abordé sur le parking d'un centre commercial. Le frère du suspect Ibrahim Rahim, un imam de Boston, connu pour ses positions modérées a donné une autre version des faits. Selon lui, son frère a été abattu de trois balles dans le dos alors qu'il était au téléphone avec son père. Les enquêteurs envisagent de diffuser des images de vidéosurveillance auprès de défenseurs des droits civiques pour balayer les doutes.
Vidéos A la une
Dzhokhar Tsarnaev a été condamné à mort pour son rôle dans les attentats du marathon de Boston, mais la ville américaine semble douter que...
Vidéos A la une
BOSTON - 15 mai 2015 - Djokhar Tsarnaev, l'auteur des attentats de Boston condamné à la peine de mort. Un jury populaire a rendu son verdict vendredi, à l'unanimité. Le 15 avril 2013, le jeune Américain d'origine tchétchène avait placé avec l'aide de son frère deux bombes artisanales parmi le public massé sur la ligne d'arrivée du marathon. Bilan : 3 morts et 264 blessés, dont 17 amputés. A la sortie du tribunal, les victimes et leurs familles se disent soulagées. "Chaque jour, je dois regarder mes deux fils mettre leurs jambes, cela ne met pas fin à ma douleur, mais je sens comme un poids en moins sur mes épaules" explique Liz Norden, mère de deux jeunes victimes. A leur sortie, les avocats de Djokhar Tsarnaev n'ont pas fait de déclaration. Ils ont plaidé en vain l'influence néfaste qu'avait pu avoir le grand frère de l'accusé. La législation américaine leur permet néanmoins de déposer de nombreux recours avant l'exécution de la sentence.
Vidéos A la une
C'est la sentence la plus lourde qui vient d'être prononcée contre Djokhar Tsarnaev, auteur avec son frère des attentats du marathon de Boston en avril 2013. Après quinze heures de délibération, les jurés, qui devaient décider entre la réclusion à perpétuité et la peine capitale, sont parvenus à un verdict ce vendredi. La décision a été prise à l'unanimité des douze membres du jury. Carmen Ortiz, procureur général : 'Ne vous méprenez pas. Le condamné a dit avoir agi au nom de tous les musulmans, mais ce n'était pas un crime religieux et cela ne reflète certainement pas les vraies croyances de l'islam. C'était un crime politique conçu pour intimider les Etats-Unis'. L'explosion de deux bombes, alors que s'achevait la course, avait causé la mort de trois personnes, dont un enfant de huit ans. Le frère aîné de Djokhar, Tamerlan Tsarnaev, avait été tué lors de la traque qui avait eu lieu pendant quatre jours après l'attentat. A l'énoncé du verdict, Djokhar Tsarnaev est resté silencieux et sans réaction. Ses avocats vont faire appel. Son exécution pourrait ne pas avoir lieu avant plusieurs années. L'Etat du Massachusetts a aboli la peine de mort en 84, mais c'est selon la loi fédérale américaine que Tsarnaev a été jugé et condamné.
Vidéos A la une
La peine de mort : c'est la sentence qui vient d'être prononcée contre Djokhar Tsarnaev, auteur avec son frère des attentats du marathon de Boston en avril 2013. Après quatorze heures de délibération, les jurés, qui devaient décider entre la réclusion à perpétuité et la peine capitale, sont parvenus à un verdict ce vendredi. L'explosion de deux bombes, alors que s'achévait la course, avait causé la mort de trois personnes, dont un enfant de huit ans. Son frère, Tamerlan Tsarnaev, avait été tué dans une fusillade avec la police dans la ville de Watertown, non loin de Boston, quatre jours après l'attentat.
Vidéos A la une
BOSTON - 22 avril 2015 - Djokhar Tsarnaev, l'auteur des attentats de Boston, le doigt tendu devant la caméra. Les procureurs en charge du dossier n'ont pas hésité à montrer la photo du geste insultant, enregistré dans une cellule en juillet 2013. Reconnu coupable lors d'un premier procès, le jeune homme est de nouveau devant les jurés pour être fixé sur sa peine: réclusion à perpétuité ou peine de mort. Mais ses avocats ont tenté de minimiser l'incident, en obtenant le droit de diffuser l'intégralité de la vidéo. On y voit Djokhar Tsarnaev, peigner ses cheveux devant la surface réfléchissante de la caméra puis le geste obscène mais furtif. Replacées dans leur contexte, les images montrent un jeune homme qui tourne en rond, dans une cellule dépourvue de tout, pendant près de 4 heures. Appelé à la barre, le policier qui a consigné le doigt d'honneur dans un rapport a reconnu qu'il avait agi trois jours plus tard, à la demande d'un supérieur.
Vidéos A la une
15 avril, souvenir d'une journée noire à Boston, aux Etats-Unis. Il y a deux ans, un double attentat avait endeuillé son célèbre marathon. Au...
Vidéos A la une
Djokhar Tsarnaev est coupable des attentats de Boston. Le verdict du jury fédéral américain est tombé après onze heures de délibéré. L'accusé a n'a pas eu de réaction apparente. La nature de sa peine sera prononcée ultérieurement. Il risque la peine de mort. Djokhar Tsarnaev, un musulman d'origine tchétchène de 21 ans, faisait l'objet de trente chefs d'accusation. Il y a deux ans, le 15 avril 2013, il avait déposé, avec son frère Tamerlan, deux bombes dissimulées dans des sacs à dos près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Les explosions avaient fait trois morts et 264 blessés, dont une quinzaine avaient dû être amputés. Quelques jours plus tard, les deux hommes avaient abattu un policier sur un campus universitaire. Djokhar Tsarnaev comparaissait seul à la barre, son frère ayant été tué.
Vidéos A la une
La ville américaine croule toujours sous 1,54m de neige, un record absolu. C'est la troisième tempête hivernale en deux semaines qui s'abat sur...
Magazine
Alors que la ville de Boston est paralysée par les importantes de chutes de neige de ces dernières heures, un yéti a été aperçu à plusieurs reprises dans les rues désertes. Plus incroyable encore : il twitte ses aventures !
Vidéos A la une
1 200 Américains seront convoqués en trois jours par le Tribunal fédéral de Boston. Et au final, seulement 12 d'entre eux seront choisis pour décider du sort de Djhokhar Tsarnaev. A 21 ans, ce jeune musulman originaire de Tchétchénie, débarqué à Boston quand il avait 8 ans, encourt la prison à vie ou la peine de mort, car il est le seul auteur encore en vie des attentats de Boston. Le juge a ordonné aux jurés potentiels de se couper de toutes sources d'informations. Les commentaires sont légions. Depuis des mois, tout est passé au crible, y compris les avocats du jeune homme : 'La défense a une équipe de choc, Judy Clarke, notamment, est peut-être la meilleure avocate spécialisée dans les affaires de peine de mort du pays, elle a représenté, parmi d'autres, Eric Rudolph, Theodore Kaczynski, Jared Loughner, toute une foule de gens et elle a fait un travail formidable du point de vue de la défense' explique cet universitaire. Le procès commencera le 26 janvier et va durer entre trois et quatre mois. Le 15 avril 2013, trois personnes ont été tuées et 264 blessées par l'explosion de deux bombes artisanales lors de l'arrivée du marathon de Boston. Tsarnaev est accusé d'avoir déposé ces bombes avec son frère aîné, mort quatre jours après lors d'une confrontation avec la police.
Vidéos A la une
Aux Etats-Unis, c'est ce lundi que débute le procès de Djokhar Tsarnaev, poursuivi pour les attentats de Boston en avril 2013. La première étape consiste à sélectionner les jurés. Ce processus va durer près de 2 semaines. Ce n'est qu'ensuite que le procès entrera dans le vif du sujet. Le procès devrait durer entre trois et 5 mois. Djokhar Tsarnaev, Américain d'origine tchétchène, est accusé d'avoir fait exploser 2 bombes, faisant 3 morts et plus de 260 blessés. 'Suivre ce procès, ça va être douloureux, confie un habitant de la ville, mais il faut en passer par là, pour tourner la page'. 'Ça ne va pas être simple de revivre ce drame, confirme une jeune femme. également habitante de Boston, mais pour nous, habitants de Boston, c'est important.' Le 15 avril 2013, deux bombes avaient explosé à quelques secondes d'intervalles à proximité de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Deux hommes, Djokhar Tsarnaev et son frère aîné Tamerlan, ont rapidement été pris en chasse. Dans la traque qui dura 4 jours, le plus âgé des suspects a été tué par la police. Le plus jeune a été blessé. Dans ce procès, s'il est reconnu coupable, Djokhar Tsarnaev risque la peine de mort.
Magazine
La photo de ce petit berger allemand fait craquer les internautes depuis deux jours. Tuco, c'est son nom, est la nouvelle recrue de la police de Boston et a déjà des milliers de fans !
Vidéos A la une
Après 22 mois de détention, le journaliste américain, Peter Theo Curtis, a retrouvé sa famille à Boston. L'otage était détenu en Syrie depuis octobre 2012, par les islamistes du Front Al Nosra, une branche d'Al Qaïda. Sa libération survient peu de temps après l'assassinat d'un autre journaliste, James Foley par l'Etat islamique. Point commun des deux américains? Une seule et même passion: le journalisme. Mais pour le dernier, l'épilogue aura été tragique. Et cela, Nancy Curtis, la mère de Peter ne l'a pas oublié. 'La première chose que j'ai faite avant de le dire à ma fille a été de m'asseoir. Ensuite, j'ai envoyé un message à Diane Foley. Après tout ce que nous avons vécu, je ne voulais pas qu'elle l'apprenne par les médias', a-t-elle expliqué lors d'une interview à une chaîne américaine. Dans un communiqué, la famille de Peter Theo Curtis avait expliqué avoir demandé la médiation du gouvernement du Qatar pour obtenir la libération du journaliste.
Vidéos A la une
Un petit avion privé s'est écrasé, dimanche à Boston, aux Etats-Unis, alors qu’il tentait de décoller. L’accident d'avion a fait 7 morts.
Vidéos Argent/Bourse
Le 10 mai, l'aventure américaine de Pentalog, a été le thème abordé par Frédéric Lasnier, président et CEO de Pentalog, dans le Grand Journal de New York, avec Sabrina Quagliozzi, sur BFM...
Vidéos A la une
Deux bombes, camouflées dans des cocottes minutes, explosent tuant trois personnes et en blessant 264 autres.
Vidéos A la une
Djokhar Tsarnaev pourrait bien encourir la peine capitale. Le jeune homme de 19 ans est accusé d’avoir perpétré, avec son frère, le double-attentat du marathon de Boston le 15 avril dernier :...
Dossier de la rédaction
2013 a été aussi riche que mouvementée. Le réseau social Facebook vient de publier une retrospective pour découvrir quels ont été les sujets les plus abordés de cette année. Découvrez quels ont été les évènements ou les tendances qui ont marqué les esprits via Facebook.
Vidéos A la une
Ce dimanche, près de 50 000 athlètes, professionnels et amateurs, s‘élanceront pour un peu plus de 42 kilomètres dans les rues de New York. Pour les autorités, c’est un casse-tête...
Vidéos Sciences
On l’appelle Wildcat, c’est la dernière créature quadrupède développée par la société américaine Boston Dynamics. Wildcat est dérivé d’un précédent robot atteignant la vitesse de 47...
Vidéos A la une
Plus de 130.000 dollars, c’est l’argent qui pour l’instant a été récolté dans le cadre d’une grande quête nationale de récompense pour un sans-abri de Boston. Glen James est devenu...
Vidéos A la une
Un sans domicile fixe a reçu cette semaine le statut de héros de la ville de Boston pour avoir rapporté les 40 000 dollars qu’il avait retrouvé dans la rue. Pour le remercier, la police à...
Vidéos A la une
Il a longtemps été l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI. A 83 ans, il vient d‘être reconnu coupable par un jury du massachussets de 11 des 19 meurtres pour lesquels il était...
Vidéos A la une
The US policeman who released photos of the capture of the Boston bomber suspect has been disciplined. Some of Sgt. Sean Murphy’s photos showed the red dot of a sniper’s laser sight trained on Dzhokhar Tsarnaev ‘s head. Murphy said he had acted to counter a glamorized image of Tsarnaev on the...

Pages

Publicité