Vidéos A la une
A Gaza, la vie reprend lentement son cours après plus d'un mois de guerre. Ces enfants peuvent retrouver la joie de s'adonner à leur activité préférée, jouer sur la plage. Une activité si simple mais devenue impossible lors des 50 jours de conflit. Et comme le thermomètre affiche plus de 32 , les enfants ne sont pas les seuls à profiter d'une après-midi rafraîchissante au bord de l'eau. Quelque 2200 Palestiniens ont été tués en sept semaines de conflit et 11000 autre blessés. Sur cette même plage, le mois dernier, une roquette lancée par Israël avait tué quatre enfants.
Vidéos A la une
Pour la première fois depuis des semaines, Gaza est en joie. L'enclave palestinienne a accueilli avec bonheur et soulagement l'accord de cessez-le-feu " illimité ", annoncé mardi après-midi. Après 50 jours de conflit, les autorités israéliennes et palestiniennes ont trouvé un compromis, sous la houlette de la médiation égyptienne. L'accord prévoit notamment un allègement du blocus autour de la bande de Gaza, mis en place par Israël en 2006. C'était l'une des principales exigences des Palestiniens. L'ouverture immédiate des points de passage entre Israël et l'enclave palestinienne a aussi été décidée, pour permettre l'entrée rapide de l'aide humanitaire. La deuxième phase de négociations doit reprendre au Caire d'ici un mois. En attendant, les deux parties crient victoire. A Gaza, des tirs de joie ont raisonné un peu partout pour célébrer la fin de la guerre. Le conflit a fait plus 2000 morts côté palestinien et 68 côté israélien.
Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce dimanche sur le conflit Israélo-palestinien. Si l'Israël a accepté la trêve proposée par l'Égypte mardi 15 juillet, le Hamas Palestinien l'a rejeté, une semaine après le déclenchement de l'offensive israélienne "Bordure protectrice" sur la bande de Gaza, plus dévastatrice que celle de 2012 avec 194 Palestiniens tués et près de 1300 blessés.
Vidéos A la une
Patrick Sauce, envoyé spécial de BFMTV, en duplex depuis Jérusalem, répond aux questions de François Gapihan sur l'escalade de la violence au Proche-Orient entre Israéliens et Palestiniens. L'armée israélienne a lancé l'opération "Bordure Protectrice" pour mettre un terme aux tirs de roquettes de la bande de Gaza contre Israël.
Vidéos A la une
Alain Gresh, journaliste au Monde diplomatique et auteur de "De quoi la Palestine est-elle le nom ?", répond aux questions de François Gapihan sur l'escalade de la violence au Proche-Orient entre Israéliens et Palestiniens. L'armée israélienne a lancé l'opération "Bordure Protectrice" pour mettre un terme aux tirs de roquettes de la bande de Gaza contre Israël.
Publicité