Vidéos à la une
C'est l'une des plus grandes charges de l'histoire française. Il y a deux cents ans, Napoléon lançait 8.000 cavaliers à l'assaut des lignes anglo-hollandaises lors de la bataille de Waterloo, en Belgique. Le même événement se produit actuellement à l'occasion de la reconstitution géante que BFMTV vous fait vivre en direct. Selon les historiens présents en plateau, cette charge intervient trop tôt. Bonaparte avait encore une chance de l'emporter en prenant d'autres décisions.
Vidéos à la une
6.000 figurants, 300 chevaux et une centaine de canons ont pris place ce vendredi soir sur le champ de bataille originel pour une reconstitution géante de la bataille de Waterloo, en Belgique. BFMTV vous fait vivre cette reconstitution en direct. Il y a quelques instants, Bonaparte a lancé une attaque centrale et envoyé 30.000 hommes à l'assaut de la ligne britannique.
Vidéos à la une
6.000 figurants, 300 chevaux et une centaine de canons ont pris place sur le champ de bataille originel. Une reconstitution géante de la bataille de Waterloo se déroule ce vendredi soir en Belgique pour marquer le bicentenaire des combats qui ont entraîné la chute de Napoléon. Les positions des Britanniques, des Perses, et des Français expliquent en partie la défaite de Bonaparte. BFMTV vous fait vivre cette reconstitution en direct.
Société
Depuis toujours, la légende du petit caporal devenu maître du monde fascine au point de propager de nombreuses rumeurs souvent infondées.
Publicité