Société
Agée de 66 ans et contrainte de se déplacer en fauteuil roulant, Martine n’a pas pu sortir de chez elle depuis le 6 juin dernier. En cause : l’ascenseur de son immeuble qui est en panne. 
Vidéos Argent/Bourse
Emblématique des impasses du dialogue social, le procès de cinq adhérents de la CGT, jugés pour l'épisode de la "chemise arrachée" du DRH d'Air France, a été renvoyé à septembre peu après son ouverture vendredi, un report opportun en pleine épreuve de force de la CGT avec l'exécutif sur la loi travail. Quinze salariés d'Air France au total étaient convoqués devant le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) : cinq pour "violences en réunion", encourant jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende, et dix pour "dégradations" lors de la manifestation du 5 octobre contre un plan de restructuration de la compagnie aérienne menaçant 2.900 emplois.
Vidéos Argent/Bourse
Emblématique des impasses du dialogue social, le procès de 16 personnes dont cinq adhérents de la CGT, jugés pour l'épisode de la "chemise arrachée" du DRH d'Air France, a été renvoyé à septembre peu après son ouverture vendredi. En contrebas du tribunal, une mobilisation festive se tenait avec des prises de parole de syndicalistes, dont Philippe Martinez (CGT), et de personnalités politiques tel Olivier Besancenot.
Vidéos Argent/Bourse
Cinq ex-salariés d'Air France sont jugés ce vendredi à Bobigny pour violences aggravées. Ce procès s'ouvre sur fond de bras de fer entre la CGT et le gouvernement. Pour éviter les débordements, un important dispositif policier a été mis en place autour du tribunal, où 800 manifestants sont attendus pour soutenir les prévenus.
Vidéos A la une
Magistrats, greffiers et avocats sont mobilisés ce lundi à Bobigny pour dénoncer le manque de moyens du tribunal de grande instance (TGI). Le deuxième plus grand de France est également le plus engorgé. Les moyens font considérablement défaut, notamment en termes de personnel. Conséquence directe: des délais à rallonge pour les procès.
Vidéos A la une
Après cinq heures de délibéré, la justice a tranché vendredi dans le procès du policier qui a abattu Amine Bentousi, le 21 avril 2012. Le gardien de la paix Damien S. a été acquitté. À l'annonce du verdict, les proches du défunt ont exprimé leur mécontentement. La soeur de la victime s'est dite "déçue" tandis que les syndicats de police ont partagé leur soulagement de voir que la légitime défense ait été retenue par le tribunal de Bobigny.
Vidéos A la une
Un policier de 36 ans a été acquitté vendredi par la cour d'assises de Seine-Saint-Denis, jugé pour avoir tué d'une balle dans le dos un malfaiteur armé. Au moment de l'énoncé de la décision de justice, les proches du braqueur tué, Amine Bentounsi, ont fait éclater leur colère.
Vidéos A la une
Un policier de 36 ans a été acquitté vendredi par la cour d'assises de Seine-Saint-Denis, jugé pour avoir tué d'une balle dans le dos un malfaiteur armé. Cinq ans de prison avec sursis et l'interdiction définitive d'exercer avaient été requis contre le policier par l'avocat général.
Vidéos A la une
Le policier Damien Saboundjian comparaissait ce lundi devant la cour d'assises de Bobigny pour avoir abattu d'une balle dans le dos un délinquant en fuite en 2012. Jugé pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner", il a plaidé la légitime défense.
Vidéos A la une
Après une garde à vue de 30 heures, les cinq salariés d'Air France poursuivis pour violences aggravées ont été déférés devant le Parquet de Bobigny. Ils devront répondre de leurs actes le 2 décembre et risquent de la prison ferme. Quatre salariés travaillent au sol pour la branche cargo et le cinquième pour Air France industrie. Certains seraient détenteurs d'un mandat syndical à la CGT. D'autres interpellations pourraient avoir lieu, au total, une vingtaine de salariés seraient mis en cause dans les débordements du 5 octobre.
Vidéos A la une
Ce mardi matin, une cinquantaine de Roms ont été évacués d'un terrain privé à Bobigny, qu'ils occupaient illégalement depuis 2011. Si certains "ont pu obtenir une chambre dans un hôtel social", de nombreuses familles sont déjà partis "dans d'autres bidonvilles", a expliqué Baptiste Pascal d'Audaux, médiateur scolaire ASET 93.
Vidéos A la une
Le policier qui avait gravement blessé au visage un lycéen, devant l'établissement de Montreuil près de paris, avec un tir de flashball a été condamné un an prison avec suris par le tribunal correctionnel de Bobigny. Le fonctionnaire ne pourra pas travailler dans la police pendant un an et il sera privé du port d'armes pendant deux ans.
Vidéos A la une
D'importants moyens ont été mobilisés pour porter secours aux victimes de l'effondrement d'un immeuble à Rosny-sous-Bois. Plusieurs hôpitaux parisiens ont accueilli les blessés. A l'hôpital de Bobigny, onze personnes ont été hospitalisées.
Politique
L’adjointe au maire UDI de Bobigny (Seine-Saint-Denis), Sabrina Saidi, a déposé plainte jeudi pour menace de mort à l’encontre de quatre autres membres du conseil municipal.
Vidéos A la une
Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny, répond aux questions de Thomas Misrachi sur la mise en examen d'un garçon de 12 ans qui a reconnu avoir causé l'incendie d'un immeuble d'Aubervilliers dans lequel deux femmes, dont une enceinte, ont trouvé la mort. L'enfant a avoué "avoir mis le feu à une poussette avec des allumettes" dans la soirée du samedi 7 juin. Il est poursuivi pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et fait l'objet d'une mesure de placement dans un foyer.
Emploi - Retraite
Trois hommes ont été présentés à la justice ce vendredi pour des faits d'escroquerie, faux et usages de faux et abus de confiance à l'encontre du Pôle Emploi de Bobigny. Ils auraient des subventions pour des contrats aidés... totalement fictifs. Tous les détails avec Planet.fr.
Vidéos A la une
Trois garçons de 2 à 6 ans et une petite fille de 2 mois, qualifiés "d'enfants sauvages" par les enquêteurs ont été découverts reclus dans un appartement de La Courneuve. Ces enfants ne sont...
Vidéos A la une
La garde des Sceaux est arrivée mercredi matin à Bobigny, où elle n'a pas caché son agacement devant la presse. "Je vais très bien mais je vous demande un peu de respect s'il vous plaît", a...
Vidéos A la une
Retour sur l'indignation de Véronique Decker suite à la mort d'une de ses élèves, Melissa, 8 ans, dans l'incendie d'un camp de Roms à Bobigny. La directrice dénonce "l'indifférence de...
Vidéos A la une
Véronique Decker est directrice de l'école Marie-Curie de Bobigny. Mercredi, elle a perdu l'une de ses élèves: Mélissa, 7 ans, tuée dans l'incendie du camp de Roms où elle vivait, un...
Vidéos A la une
La maire PCF de Bobigny, Catherine Peyge, a réagi mercredi après l'incendie qui a ravagé un campement de Roms sur sa commune. Un sinistre qui a causé la mort d'une fillette de 8 ans, scolarisée...
Vidéos A la une
Une petite fille de 8 ans est décédée mercredi matin dans l'incendie d'un camp de Roms à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Sur les 1.000 mètres carrés de ce camp, composé de petites cabanes...
Société
Un incendie s’est déclaré ce mercredi matin dans un camp de Roms à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Le corps sans vie d’une enfant de huit ans a été découvert dans les décombres d’une cabane en bois.
Vidéos A la une
Un violent feu s'est déclaré mercredi matin à Bobigny sur un camp occupé par des Roms. Environ 500 mètres carrés ont été ravagés par les flammes. Un premier bilan provisoire fait état d'un...
Vidéos A la une
Retour sur le suspect dans le meurtre d'un disc-jockey battu à mort en 2011 en Seine-Saint-Denis, libéré à cause d'un manque d'encre dans un fax, avec Dominique Rizet, spécialiste police justice...
Vidéos A la une
Retour sur le suspect dans le meurtre d'un disc-jockey battu à mort en 2011 en Seine-Saint-Denis, qui a été libéré à cause d'un manque d'encre dans un fax, avec Dominique Rizet, spécialiste...
Société
Une femme de 28 ans a été poignardée, lundi soir, à la sortie d’un fast-food à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Son agresseur est un enfant âgé d’une dizaine d’années. Une enquête est ouverte.
Vidéos A la une
Alors que le procès de onze adolescents, âgés de 15 à 17 ans, s'est ouvert lundi matin pour leur participation présumée à des attaques du RER D en gare de Grigny, la question de la justice pour les mineurs est relancée. Jean-Pierre Rosenczveig, président du tribunal pour enfants de Bobigny, donne...
Publicité