Politique
Alors que François Hollande a été très critiqué pour sa blague sur la sécurité en Algérie, le Canard Enchaîné révèle que ses propos ont été sortis de leur contexte et qu’en réalité, le président charriait le chef du gouvernement et le ministre de l'Intérieur.
Politique
François Hollande a provoqué une véritable crise diplomatique il y a quelques jours en ironisant sur la sécurité en Algérie. Face à la polémique créée par ces propos qui sont loin d’avoir fait l’unanimité, le chef de l’Etat a été contraint d’exprimer ses "sincères regrets" à Alger.
Publicité