Revue du web
Avec Atlantico
La secrétaire d'Etat au numérique accuse le ministre de l'Intérieur d'avoir "pris en douce un dimanche de la Toussaint" un décret permettant la création de ce fichier biométrique controversé.
Publicité