Vidéos A la une
Face aux conflits autour de la loi Travail, Manuel Valls laisse la porte ouverte à la discussion. Invité de BFM Politique hier, Philippe Martinez a affirmé avoir reçu un appel téléphonique du Premier ministre. D'après Apolline de Malherbe, bien qu'ils n'aient pas forcément conclu un pacte, au moins ils se reparlent. On sent qu'un changement de ton est en train de s'opérer entre la CGT et le gouvernement. Le premier syndicat de France n'a plus comme mot d'ordre le retrait de la loi El Khomri. Il est passé de "on ne lâche rien" à "on discute". Désormais, la CGT n'attaque plus frontalement l'exécutif ni la CFDT. - Bourdin Direct, du lundi 30 mai 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Interrogé sur l'hommage qui lui a été rendu lors d'une cérémonie dans une université de Tel Aviv, et lors de laquelle il s'est vu attribuer le qualificatif de sioniste par un professeur ("Vous êtes l'un des seuls Premiers ministres qui ait soutenu Israël et qui soit sioniste"), Manuel Valls a eu du mal à cacher sa gêne. À la question de savoir si le socialisme français et le sionisme étaient compatibles, le Premier ministre a ainsi botté en touche : "Je n'ai jamais dit que j'étais sioniste, le sujet n'est pas là. Ce n'est pas du tout mon problème. Mon problème c'est de dire que le discours antisioniste est le premier pas, la porte ouverte à l'antisémitisme."
Vidéos A la une
Invité de BFM Politique dimanche, Manuel Valls a tenu à rappeler que la France n'était pas à l'abri de la menace terroriste. "Elle est sans doute peut-être aujourd'hui la cible numéro 1 de Daesh", a prévenu le Premier ministre depuis Israël où il effectue un déplacement. "La menace est toujours extrêmement élevée, elle n'a sans doute jamais été aussi élevée", a-t-il averti, rappelant que des filières terroristes étaient encore régulièrement démantelées.
Vidéos A la une
Manuel Valls s'est engagé dimanche soir depuis Tel Aviv où il est en déplacement à "continuer à évacuer un certain nombre de sites et notamment les dépôts", alors que la CGT et FO ont appelé les chauffeurs routiers à bloquer les raffineries et dépôts de carburants pour protester contre le projet de loi Travail. "Ce mouvement n'a pas lieu d'être", a affirmé le Premier ministre dans une interview sur BFMTV et i24 News, affirmant sa "détermination à faire lever ces barrages".
Vidéos A la une
L'eurodéputée Les Républicains Nadine Morano, invitée de BFM Politique ce dimanche soir, s'est déclarée favorable à "une intervention massive", y compris terrestre, en Syrie, afin de s'attaquer aux racines de la crise des migrants. Mais dans l'urgence, l'ancienne ministre affirme qu'il faut renvoyer" les migrants.
Vidéos A la une
Jean-Christophe Lagarde était reçu dimanche soir dans BFM Politique par Apolline de Malherbe. Le président de l'UDI a commenté le redécoupage de la carte des régions qu'il qualifie de "ni faite ni à faire". Selon lui, elle a été faite pour des raisons électoralistes. "Quand on laisse la Bretagne toute seule et qu'on ne met pas la Loire-Atlantique avec, c'est essentiellement pour faire plaisir à monsieur Le Drian. C'est une carte des copains qui a été contactée dans un petit coin de bureau à l'Elysée par monsieur Hollande. Il n'en reste pas moins que rebouger cette carte c'est reperdre du temps", a déclaré le député-maire de Drancy.
Vidéos A la une
"Sans doute y a-t-il eu un souci de trop bien faire". Invitée à réagir, dimanche sur le plateau de BFM politique, sur le déplacement minutieusement mis en scène de François Hollande chez une retraitée, Christiane Taubira a rappelé que pour un politique, "le seul fait de s'approcher des gens, c'est prendre des risques".
Vidéos A la une
L'after RMC - le débrief: Florian Philippot, vice-président du Front national, a répondu aux questions de Raphaëlle Duchemin, journaliste à RMC. - BFM Politique, du dimanche 18 octobre 2015, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.
Vidéos A la une
BFM Politique: Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, répond aux questions d'Anna Cabana, grand reporter au Point, sur son parcours politique et sur la cohérence de ses propos tout au long de ce parcours.
Vidéos A la une
Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat au Parlement, et invité de BFM Politique dimanche soir, a tranché: non, il n'y aura pas de réforme du Sénat. "Ce n'est pas à l'ordre du jour", a assuré le socialiste. Il réagissait aux propos tenus plus tôt dans la semaine par Claude Bartolone, qui s'était dit favorable à une suppression de la chambre haute du Parlement dans sa forme actuelle.
Vidéos A la une
BFM Politique: Jean-Luc Mélenchon, député européen, un des fondateurs du Front de gauche, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur la victoire annoncée de Syriza aux élections législatives grecques.
Vidéos A la une
BFM Politique: François Bayrou, président du MoDem, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur le renforcement de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme en France après les attentats contre Charlie hebdo.
Vidéos A la une
BFM Politique: le face à face a opposé François Bayrou, président du MoDem, à Lilian Thuram, ancien footballeur français, à la tête d'une fondation contre le racisme. Les sujets débattus portent essentiellement sur le rôle de l'école, du gouvernement ainsi que des politiques sur le conditionnement du fait religieux en France, et sur le cas Dieudonné, notamment dans l'interprétation de ses paroles sur les attentats contre Charlie Hebdo.
Vidéos A la une
BFM Politique: François Bayrou, président du MoDem, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur le renforcement de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme en France après les attentats contre Charlie hebdo.
Vidéos A la une
Brice Hortefeux, député UMP européen, était l'invité d'Apolline de Malherbe dimanche soir dans BFM Politique. Interrogé sur le score de Nicolas Sarkozy à l'élection pour la présidence de l'UMP, il a déclaré: "quand on rencontre un succès en général on est plutôt heureux, donc je suis heureux, je suis heureux parce que c'est un succès, c'est un beau, c'est un grand succès", a-t-il déclaré".
Vidéos A la une
Invité de BFM Politique dimanche soir, François Fillon affirme que l'affaire qui le concerne avec Jean-Pierre Jouyet pourrait être "une affaire d'Etat". Indigné par "cette affaire grave pour la démocratie", l'ancien Premier ministre en est convaincu: "Ceux qui ont organisé cela ont voulu me faire taire."
Vidéos A la une
BFM Politique: Olivier Besancenot, ancien porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), répond aux questions de Thierry Arnaud sur l'affaire reliant Jean-Pierre Jouyet et François Fillon. Selon Gérard Davet et Fabrice Lhomme, deux journalistes du Monde, François Fillon aurait demandé à l'actuel secrétaire général de l'Élysée d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy. Cette demande aurait été faite en juin dernier, dans le cadre du scandale Bygmalion et des pénalités liées au dépassement du plafond des dépenses de campagne de l'ex-président. François Fillon dément formellement avoir fait cette requête et dénonce une "forme de déstabilisation" et de complot.
Vidéos A la une
BFM Politique: Xavier Bertrand, député et maire de Saint-Quentin, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur la place de Marine Le Pen et du Front national au sein de l'opposition. Un sondage IFOP a dernièrement affirmé que "dans l'esprit des français, c'est Marine Le Pen qui est la première opposante à François Hollande".
Vidéos A la une
BFM Politique: Xavier Bertrand, député et maire de Saint-Quentin, répond aux questions de Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, sur la ligne politique menée par le gouvernement Hollande les critiques de l'ensemble de la classe politique à l'encontre du gouvernement socialiste actuel.
Vidéos A la une
BFM Politique: le face à face a opposé Xavier Bertrand, député et maire de Saint-Quentin à Hervé Morin, député de l'Eure, président du Nouveau centre. Les sujets débattus portent essentiellement sur les liens qui relient la droite au centre et sur une possible ralliement politique entre le Parti socialiste et les Centristes.
Vidéos A la une
BFM Politique: Xavier Bertrand, député et maire de Saint-Quentin répond aux questions d'Hedwige Chevrillon, journaliste BFM Business.
Vidéos A la une
BFM Politique: Benoît Hamon, député PS des Yvelines, répond aux questions de Jérôme Beglé, directeur adjoint de la rédaction du Point sur son parcours et son avenir politique, et plus particulièrement au sein du parti socialiste.
Vidéos A la une
BFM Politique: Benoît Hamon, député PS des Yvelines, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur les raisons de son départ du ministère de l'éducation nationale du gouvernement Valls et de son désaccord à l'encontre de la ligne politique de l'éxécutif français.
Vidéos A la une
BFM Politique: Benoît Hamon, député PS des Yvelines, répond aux questions d'Hedwige Chevrillon, journaliste BFM Business autour de la situation économique et sociale de la France et du devenir de la Loi Hamon.
Vidéos A la une
BFM Politique: Benoît Hamon, député PS des Yvelines, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur la crise économique en France mais surtout sur les tensions politiques qui règnent dans le pays, que ce soit à l'intérieur du gouvernement qu'au sein du Parti socialiste.
Vidéos A la une
BFM Politique: Claude Bartolone, président du PS de l'Assemblée nationale, répond aux questions d'Hedwige Chevrillon, journaliste BFM Business sur l'assurance chômage et la suspension de l'écotaxe.
Vidéos A la une
BFM Politique: le face à face a opposé Claude Bartolone, président du PS de l'Assemblée nationale, à Jacques Attali, économiste et essayiste. Retour sur les propos d'Emmanuel Macron sur l'assurance chômage. Pour Jacques Attali "la seule façon de sortir du chômage, c'est de former les chômeurs, mais l'argent est gaspillé dans la formation permanente". Quant à Claude Bartolone, il estime que "pour ces chômeurs qui n'ont pas eu la chance d'avoir une scolarité, la formation permanente est centrale".
Vidéos A la une
BFM Politique: Julien Dray, vice-président de la région Île-de-France, répond aux questions Véronique Jacquier de RMC sur les élections présidentielle en 2017. Il déclare que "François Hollande sera évidemment le nouveau candidat à la présidence, car dans les deux premières années il a fallu réparer la situation. Aujourd'hui, elle n'est pas apaisée mais elle est en train de se réparer".
Vidéos A la une
BFM Politique: Claude Bartolone, président du PS de l'Assemblée nationale, répond aux questions d'Apolline de Malherbe sur le budget 2015. La France risque d'être contrainte par la Commission européenne de revoir son projet, qui prévoit un net dérapage des finances publiques. Claude Bartolone déclare qu'il ne veut pas que cette commission qui n'a pas été capable d'éviter les difficultés dans lesquelles l'Europe a été plongée, vienne faire la leçon à la France.
Vidéos A la une
BFM Politique: Guillaume Peltier, co-fondateur de la Droite forte, répond aux questions de Véronique Jacquier, éditorialiste politique à RMC, sur la position de Nicolas Sarkozy sur l'éventuelle abrogation de la loi Taubira autorisant le "mariage pour tous".

Pages

Publicité