Vidéos à la une
Interrogé ce vendredi sur BFMTV sur une candidature commune à gauche pour l'élection présidentielle, Olivier Besancenot le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste a estimé que cette possibilité a été, un temps, envisagée: "On l'avait proposée à la gauche de la gauche". L'ancien candidat à l'élection présidentielle et désormais soutien de Philippe Poutou a néanmoins estimé que la gauche française était divisée en trois pôles: "Il y a une compétition politique entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon qui essayent de refaire une sociale démocratie à l'ancienne. Il y a aussi une gauche libérale décomplexée avec Macron. Et il y a un troisième pôle anticapitaliste".
Vidéos à la une
Ils sont six salariés d'Air France à avoir été placés en garde à vue à la suite des débordements qui ont entaché le comité central d'entreprise de la compagnie la semaine dernière. Ce lundi, 150 personnes se sont rassemblées pour leur manifester leurs soutiens. Mais aussi pour affirmer que les débordements n'avaient rien de criminel mais qu'ils symbolisaient le ras-le-bol des salariés. Plusieurs politiques se sont mêlés à la mobilisation comme Olivier Besancenot membre du NPA qui dénonce les arrestations et prend position pour les manifestants.
Publicité