Vidéos à la une
Le directeur de l'Institut supérieur du travail Bernard Vivier, invité de BFMTV ce mercredi, a expliqué quelles étaient les raisons de la colère de la CGT. Il a rappelé que la CGT, préoccupée par la montée de la CFDT et mise à l'écart lors des négociations sur la loi Travail, veut se remettre "au centre de la pièce". "Il y aussi une évolution interne de la CGT qui est vers le blocage. Philippe Martinez n'a pas ouvert le débat", a également pointé du doigt Bernard Vivier.
Vidéos à la une
Huit anciens salariés de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord ont été condamnés mardi à 24 mois de prison, dont 9 ferme, pour la séquestration de deux cadres dirigeants de cette entreprise en 2014. Le parquet avait requis contre chacun d'entre eux une peine de deux ans d'emprisonnement, soit un an "ferme aménageable" et un an de sursis. Ils étaient poursuivis devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour "séquestration et violences en réunion". - Avec: Bernard Vivier, directeur de l'Institut supérieur du travail. François Miquet-Marty, président de Viavoice. Jean-René Boidron, président de Kameleoon. Arnaud Dupui-Castérès, président fondateur de Vae Solis. Et Fiodor Rilov, avocat de la CGT Goodyear Amiens-Nord. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 12 janvier 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Bernard Vivier, directeur de l'Institut supérieur du travail, était sur le plateau de BFM Story. Le Canard enchaîné épingle la CGT dans son édition de ce mercredi 29 octobre. La confédération aurait déboursé une somme importante pour la rénovation du logement du patron du syndicat. D'après l'hebdomadaire, les travaux pour cet appartement de 120 m , dont le loyer est de 2 000 euros, ont coûté 130 000 euros à la centrale syndicale, mais le devis initial était encore plus élevé, estimé à 150 000 euros. Une polémique qui relance le débat sur la source de financement des syndicats.
Publicité