Politique
Le Conseil constitutionnel a été saisi ce mercredi d’une question prioritaire de constitutionnalité relative à la garde à vue de 96 heures de Bernard Tapie. Les sages devront se prononcer d’ici trois mois.
Publicité