Vidéos à la une
Le médecin légiste Bernard Marc a expliqué ce vendredi sur BFMTV, comment les victimes du crash de l'EgyptAir MS804 seraient identifiées, quelques heures après la découverte de restes humains à 290 km au nord d'Alexandrie. Le docteur a annoncé "un travail d'identification extrêmement long", notamment parce que le drame est survenu en pleine mer. Une procédure qui se déroulera en plusieurs phases. Tout d'abord "la récupération de l'ensemble des éléments qui peuvent être utiles", qui seront ensuite comparés avec les effets personnels que fourniront les familles, ou ceux retrouvés aux domiciles des victimes. Les empreintes génétiques et digitales seront-elles aussi analysées.
Publicité