Vidéos A la une
Bernard Boucault, préfet de police de Paris, a réagi sur BFMTV lundi soir à l'évacuation musclée de migrants dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il a réfuté les accusations de violence lors de l'intervention des forces de l'ordre. "Les personnes qui n'ont pas déposé de demande d'asile sont en situation irrégulière sur notre territoire et ont vocation à être reconduites à la frontières. Elles peuvent faire l'objet d'une obligation de quitter le territoire français. Nous allons pour certains d'entre eux étudier leur réadmission du pays d'où ils viennent si on a des preuves qu'ils sont passé par l'Italie", a-t-il expliqué.
Publicité