Vidéos à la une
"Il faut certainement changer de politique, au moins sur les orientations économiques et budgétaires", a jugé dimanche l'ancien ministre de l'Education nationale Benoît Hamon sur BFMTV. "Le prix de cette politique, c'est aujourd'hui 450.000 demandeurs d'emploi en plus. (...) L'absence de résultats économiques accentue la crise politique. La montée du Front National est une menace", poursuit-il.
Publicité