Revue du web
Avec Atlantico
La primaire de la droite et du centre étaient au coeur des débats dans l'actualité des matinales ce jeudi.
Vidéos A la une
Invité d'Arlette Chabot sur LCI ce mercredi, le député LR de la Marne Benoist Apparu a abordé la primaire à droite. Soutien d'Alain Juppé, il a reconnu la montée en puissance ces dernières semaines de Nicolas Sarkozy qui, "reste le roi du show". "Ce qui nous différencie justement, c'est que nous ne voulons pas aller dans le show" a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Invité d'Arlette Chabot sur LCI ce mercredi, le député LR de la Marne Benoist Apparu s'est exprimé sur le premier meeting d'Emmanuel Macron mardi soir. Selon lui, le ministre de l'Economie "dénonce ce qu'il ne fait pas lui-même", insistant sur le fait qu'il participe activement depuis des mois à la politique économique du gouvernement.
Vidéos A la une
Pour réformer le travail, Benoist Apparu estime qui faut mettre en place des référendums dans l'entreprise et prévoir dans la loi les niveaux maximum d'indemnités auxquels a le droit un salarié.
Vidéos A la une
Le député Les républicains de la Marne a estimé que la crise était prévisible face à un texte "qui ne faisait pas partie du programme de François Hollande" et qui n'a "pas été présenté en préalable aux syndicats".
Vidéos A la une
Manuel Valls a demandé ce mercredi à ce que la CGT prenne "ses responsabilités" et arrête d'organiser des manifestations. Une déclaration sur laquelle ont débattu ce mercredi Benoist Apparu, député LR et Jean-Claude Mailly de Force ouvrière sur RMC. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Invité du 16/18 de LCI, pour commenter l'actualité politique, le député-maire LR de Châlons-en-Champagne Benoist Apparu a évoqué la primaire de la droite et du centre. Il a dit "espéré" que les candidats auront "un gramme d'intelligence" pour éviter de se tirer dans les pieds.
Vidéos A la une
Invité du 16/18 de LCI, pour commenter l'actualité politique, le député-maire LR de Châlons-en-Champagne Benoist Apparu a estimé que François Hollande n'a pas été élu pour porter des réformes telles que le projet de loi Travail. "Il faut cohérence entre la campagne électorale et l'action gouvernementale", a-t-il expliqué.
Vidéos A la une
L'INVITÉ POLITIQUE. Invité de LCI Matin, le député-maire LR de Chalôns-en-Champagne Benoist Apparu a commenté l'affaire Denis Baupin, l'ancien vice-président de l'Assemblée nationale accusé d'harcèlement. Il s'est dit à la fois "choqué, déçu et désespéré".
Vidéos Argent/Bourse
L'INVITÉ POLITIQUE. Invité de LCI Matin, le député-maire LR de Chalôns-en-Champagne Benoist Apparu a évoqué la loi Travail. Il a clairement indiqué que le chef de l'État François Hollande n'est "pas légitime politiquement" à réformer le code du Travail.
Vidéos A la une
Benoist Apparu, le député Les Républicains de la Marne, a réagi mercredi sur BFMTV à la décision de François Hollande d'abandonner le projet de réforme constitutionnelle. Le soutien d'Alain Juppé conteste que cette décision soit le fait de la droite comme l'a affirmé le chef de l'Etat. " A partir du moment où c'est François Hollande qui a lancé cette initiative, c'est le gouvernement qui porte ce projet-là et c'est le gouvernement qui la retire, c'est un échec pour le gouvernement", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Au lendemain des régionales, le député LR de la Marne Benoist Apparu a exhorté son camp à se consacrer à la mise en place d'un projet, et ce dès ce lundi lors du bureau politique du parti. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Benoist Apparu était l'invité de News et Compagnie sur BFMTV ce mardi soir pour commenter les résultats du premier tour des élections régionales. Le Front national est arrivé en tête, devant son parti. "Nous vivons depuis 2007 sous un théorème qui est: la droitisation de la droite républicaine permet d'être un rempart par rapport au Front national (...) Pour ce qui me concerne, je ne crois pas à cette thèse", a affirmé le député LR.
Vidéos A la une
Benoist Apparu était l'invité de Jean-Jacques Bourdin vendredi matin sur BFMTV et RMC. Il est revenu sur la polémique créée par les propos de Nadine Morano sur la France qui serait, selon elle, un pays de "race blanche". "À partir du moment où nous considérons qu'elle ne peut plus nous représenter sur le plan électoral et qu'on lui enlève l'investiture, il faudrait aller jusqu'au bout, c'est-à-dire lui retirer l'appartenance au parti politique", a affirmé le député-maire (LR) de Châlons-en-Champagne
Vidéos A la une
Quatre mois après le changement de nom de l'UMP, devenue Les Républicains, Benoist Apparu, déjà réticent à l'origine au changement d'appellation, campe sur ses positions. "J'ai eu le sentiment qu'on changeait de nom pour changer de nom", a déclaré ce mardi sur BFMTV le député de la Marne. "Pour moi, il manquait un changement d'orientation, qui n'était pas forcément nécessaire", a ajouté l'élu.
Vidéos A la une
Invité du 12/14, pour évoquer la situation des migrants aux portes de l'Europe, le député de la Marne Les Républicains Benoist Apparu a demandé des détails à l'Etat pour accueillir les réfugiés. Le maire de Châlons-en-Champagne a expliqué discuter avec l'Etat.
Vidéos A la une
Le député Les Républicains de la Marne, Benoist Apparu, était l'invité politique de LCI, ce mardi. Selon lui, la tribune de Manuel Valls, publiée dans le journal Les Echos, s'adresse "à la gauche de la gauche".
Vidéos A la une
Benoist Apparu, député UMP était l'invité politique de LCI ce mercredi matin. Interrogé sur la réforme des collèges, menée par Najat Vallaud-Belkacem, ce dernier a affirmé, "quand on regarde le contenu, il n'y a pas grand chose".
Vidéos A la une
Benoist Apparu, député UMP était l'invité politique de LCI ce mercredi matin. Interrogé sur le nouveau nom de son parti, Les Républicains, ce dernier a avoué "ne pas le comprendre". Selon lui "ce nom ne tiendra pas, un acronyme le remplacera".
Vidéos A la une
La primaire de la droite et du centre pour désigner le candidat à la prochaine présidentielle aura lieu les 20 et 27 novembre 2016. Benoist Apparu était l'invité d'RMC ce mercredi. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
La course à l'Elysée en 2017 ne sera pas selon Benoist Apparu, invité de BFMTV, "une campagne de fantasmes et de rêves, mais une campagne crédible", notamment pour contrer le Front national qui aura d'après lui toutes ses chances en 2022 si le prochain chef de l'Etat manque les "réformes nécessaires" pour la France. Mais le soutien d'Alain Juppé insiste: "2017 se sera la dernière chance des partis traditionnels" face au Front national. cette course à l'Elysée en 2017 ne sera pas selon Benoist Apparu "une campagne de fantasmes et de rêves, mais une campagne crédible", notamment pour contrer le Front national qui aura d'après lui toutes ses chances en 2022 si le prochain chef de l'Etat manque les "réformes nécessaires" pour la France. Pour lui, sans nul doute, Alain Juppé est l'homme de la situation, malgré son âge. Mais l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy et de François Fillon insiste: "2017 se sera la dernière chance des partis traditionnels" face au Front national.
Vidéos A la une
Ce mardi matin, Benoist Apparu était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. "S'il suffisait d'encadrer les loyers pour régler le problème des sans-abris en France, je signerai tout de suite. Mais ça ne changerait rien", a déclaré le député UMP de la Marne. "Il y a une pénurie d'offres de logement. Il faut produire! Les sans-abris sont une problématique qui n'a strictement rien à voir", a-t-il précisé.
Magazine
Politiques, animateurs, candidats de jeu télé, intervenants... ils ont choisi le plus mauvais moment pour avoir la langue qui fourche ! Voici une sélection des meilleurs lapsus vus sur Planet.fr cette année.
Vidéos A la une
 Interviewé par BFM TV sur l’élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP,  le député Benoist Apparu fait un lapsus sur le nom d’une journaliste, créant un malaise à l’antenne.Joint par télé...
Politique
Interviewé par BFM TV sur l’élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP,  le député Benoist Apparu fait un lapsus sur le nom d’une journaliste, créant un malaise à l’antenne.
Vidéos A la une
Benoist Apparu, député UMP de la Marne, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur un événement qui a marqué le meeting qu'a tenu Nicolas Sarkozy à Bordeaux. Le samedi 22 novembre, Alain Juppé a été copieusement hué pour avoir parlé du "rassemblement de la droite et du centre" et pour avoir évoqué une "primaire ouverte" en vue de la présidentielle de 2017, tandis Nicolas Sarkozy a lui été chaleureusement acclamé par plus de 4 000 personnes. Quant à l'ancien président de la République, il a déclaré au Petit Journal de Canal + qu'il n'avait rien entendu. Mais par la suite, l'ancien Premier ministre a réagit et a déclaré qu'il avait "vu pire", et a aussi réclamé des "clarifications" à la future direction sur une alliance avec le centre et le degré d'ouverture des primaires.
Vidéos A la une
L'heure est aux restrictions budgétaires. 50 milliards d'euros d'économies doivent être réalisés d'ici 2017, alors les ministères sont mis à contribution. Le budget de la Défense est l'un des plus touché. L'Armée est mise à la diète : à Châlons-en-Champagne, les deux régiments militaires vont être fermés d'ici l'été 2015. 960 militaires sont concernés, sans compter les emplois indirects et l'activité économique que génère la présence de casernes. A Châlons, cette décision inquiète. Elus municipaux, chefs d'entreprise, commerçants, tous craignent que le départ des militaires ne plombent un peu plus l'économie d'une ville déjà en difficulté. Un reportage d'Elisa Bertholomey et Charles Villanove.
Vidéos A la une
Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé la dissolution de l'état-major de la 1re Brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne, dans la Marne. "Je m'étais dit que, comme nous allions perdre la préfecture de région, nous allions être épargnés sur la réforme militaire. Eh bien non !", a réagi Benoist Apparu, député maire UMP de Châlons-en-Champagne.
Vidéos A la une
Le face à face a opposé Barbara Pompili, coprésidente du groupe EELV à l'Assemblée nationale et Benoist Apparu, député UMP de la Marne, qui sont revenus la sanction infligée au député UMPJulien Aubert pour son obstination à appeler la présidente de séance "Madame Le président". Il se verra donc privé d'un quart de son indemnité parlementaire pendant un mois. Car son refus de dire "Madame la présidente" a provoqué une altercation avec la députée de Paris. Barbara Pompili a estimé que le député UMP l'a bien mérité parce que la manière dont il a mis en cause l'autorité la présidente est insupportable.
Vidéos A la une
Le face à face a opposé Barbara Pompili, coprésidente du groupe EELV à l'Assemblée nationale et Benoist Apparu, député UMP de la Marne. Retour sur l'affaire Thomas Thévenoud, l'ancien secrétaire d'État au Commerce extérieur, congédié du gouvernement pour avoir omis de payer ses impôts pendant plusieurs années, n'a pas non plus acquitté ses loyers durant 3 ans. La réponse est claire pour la gauche et la droite, le député PS de Saône-et-Loire doit démissionner de son mandat. Mais il refuge d'abandonner son siège au Parlement. L'UMP réclame même une enquête fiscale.

Pages

Publicité