Vidéos A la une
Le président des jeunes socialistes, Benjamin Lucas, a réagi lundi soir sur BFMTV au projet de loi sur le Travail. "Faciliter les licenciements c'est de la flexibilité, ce n'est pas de la sécurité. Remettre en cause les 35 heures, c'est de la flexibilité, ce n'est pas de la sécurité. Plafonner les indemnités de licenciements, ce n'est pas de la sécurité, c'est de la flexibilité. Je ne vois pas où il y a de la sécurité aujourd'hui", a-t-il déclaré.
Publicité