Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.
Vidéos A la une
Quinze jours après l'attentat du musée du Pardo, le président tunisien Béji Caïd Essebsi était en visite d'état ce mardi à Paris où il a été reçu par le président français François Hollande. L'occasion pour les deux chefs d'état de joindre leurs forces pour lutter contre le terrorisme et de solidifier les relations entre les deux pays.
Politique
Après l'attaque survenue à Tunis, Béji Caïd Essebsi est venu réaffirmer l'amitié franco-tunisienne.
Vidéos A la une
A l'occasion d'une visite d'Etat de deux jours à Paris, le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est exprimé depuis le Palais de l'Elysée ce mardi au côté de François Hollande. "Aujourd'hui, je suis venu ici pour apporter à la France un message d'amitié", a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
Le président des Etats-Unis Barack Obama a invité lundi à la Maison Blanche son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi, premier chef de l'Etat élu démocratiquement de l'histoire du pays, quatre ans après la révolution qui déclencha le "Printemps arabe".
Vidéos A la une
Béji Caïd Essebsi a remporté lundi la première élection présidentielle libre en Tunisie avec 55,68% des voix au second tour. Il a accordé son unique interview à une équipe de TF1. Le nouveau président tunisien qui doit former son gouvernement a déjà annoncé qu'il n'était "pas nécessaire" que les islamistes du parti Ennahdha y prennent part.
Vidéos A la une
EXCLU TF1/LCI. Béji Caïd Essebsi, le nouveau président de la Tunisie, a accordé une unique interview suite à son élection à une équipe de TF1. Il a affirmé qu'il n'était "pas nécessaire" que le parti islamiste Ennahdha, "participe au gouvernement" mais a spécifié qu'il était "contre toute exclusion".
Vidéos A la une
EXCLU TF1/LCI. Béji Caïd Essebsi, le nouveau président de la Tunisie, a accordé une unique interview suite à son élection à une équipe de TF1. Il a affirmé que "le dérapage" vers un "régime présidentialiste" était terminé et qu'il ne sera pas celui qui violera la Constitution.
Vidéos A la une
EXCLU TF1/LCI. Béji Caïd Essebsi, le nouveau président de la Tunisie, a accordé une unique interview suite à son élection à une équipe de TF1. "Il faut aussi que les pays européens, l'Amérique etc. nous soutiennent parce qu'ils ne sont pas à l'abri du terrorisme", a affirmé le Président.
Vidéos A la une
Ulysse Gosset, spécialiste politique étrangère à BFMTV était sur le plateau de BFM Story. Le leader du parti Nidaa Tounès Beji Caïd Essebsi a remporté l'élection remporte la présidentielle tunisienne avec 55,68 % des voix. Il devient ainsi le premier chef d'État démocratiquement élu depuis l'indépendance du pays en 1956. Venant de fêter ses 88 ans, l'âge du nouveau président serait son handicap mais également son atout. L'ancien premier ministre a alors pu se poser en rassembleur et surjouer la carte du "Vieux Sage" tout au long de sa campagne. Moncef Marzouki, le président sortant, a reconnu sa défaite et a félicité le candidat anti-islamiste.
Vidéos A la une
Au terme d'une campagne particulièrement acrimonieuse, 5,3 millions de Tunisiens sont appelés aux urnes, ce dimanche, pour élire leur nouveau président. Face au sortant Moncef Marzouki, l'ex-Premier ministre Béji Caïd Essebsi fait figure de favori. BFMTV vous fait vivre les derniers instants de la campagne, à Tunis.
Vidéos A la une
EXCLU RMC - Béji Caïd Essebsi, l'un des deux candidats favoris à la première élection présidentielle tunisienne depuis la révolution de 2011, s'exprimait ce lundi en direct sur RMC. C'est la première fois que les Tunisiens ont pu voter "librement" pour élire leur chef d'Etat depuis 1956.
Vidéos A la une
Ce dimanche, un peu plus de cinq millions d'électeurs tunisiens sont appelés aux urnes pour choisir leur président. Près de 11.000 bureaux de vote ont été mis en place et vingt-sept candidats sont en lice. Un scrutin historique, car c'est la première fois que les Tunisiens vont élire librement leur président.
Vidéos A la une
Beji Caïd Essebsi, ancien Premier ministre tunisien et chef du parti Nidaa Tounès est l’invité de Taoufik Mjaied. Il revient sur la situation politique et économique de la Tunisie et sur la stratégie d’Ennahda.
Publicité