Politique
Laurent Fabius voulait marquer l’arrivée de son successeur, Jean-Marc Ayrault, au ministère des Affaires étrangères et lui faire un cadeau de bienvenue tout à fait insolite.
Publicité