Vidéos A la une
Interrogé sur le dossier épineux du barrage de Sivens, l'envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète souhaite qu'on "qu'on ne sacrifie pas encore le long terme au court terme". S'il ne veut pas opposer l'écologie à l'agriculture, il rappelle que le GIEC recommande de développer d'autres modes de production que l'agriculture intensive. Il rappelle enfin qu'on ne peut pas demander à d'autres pays de respecter la convention de Ramsar sur les zones humides "si on n'est pas capable de le faire chez soi".
Publicité