Société
Le procès de Jamel Leulmi s'ouvre ce lundi, à Evry (Essonne). L’homme de 36 ans présenté comme un séducteur et un manipulateur est accusé d’avoir assassiné sa première épouse en 2007 et d’avoir tenté d’éliminer une autre de ses compagnes en 2009. Le mobile ? Toucher les assurances vies dont il était bénéficiaire.
Publicité