Politique
Avec son septième collectif baptisé "Banlieues patriotes", le parti de Marine Le Pen  tente de conquérir les électeurs des quartiers défavorisés réputés abstentionnistes. 
Publicité