Vidéos à la une
CALAIS - 12 déc 2015 - Banksy le célèbre artiste de rue a de nouveau frappé. Dans la "Jungle" de Calais, contre un mur de la rocade menant au port. Le pochoir représente Steve Jobs, le fondateur aujourd'hui décédé d'Apple. L'entrepreneur porte un baluchon et un ordinateur qui sent bon les débuts de l'ère informatique. Détail clé qui n'apparaît pas sur le dessin: les origines syriennes de l'inventeur américain. Élevé dans une famille d'accueil, Steve Jobs ne parlait pas de son père biologique, un Syrien qu'il n'a que très peu connu. Il n'en reste pas moins que ce père absent, comme tout occupant des campements calaisiens avait rêvé d'une vie meilleure en émigrant un jour aux États-Unis.
Vidéos Insolite
Dismaland est un parc d'attraction satirique installé en Angleterre par l'artiste Banksy. Alors que celui-ci ferme ses portes, le chef du projet...
Vidéos à la une
WESTON-SUPER-MARE (Royaume-Uni) - 28 août 2015 - Bienvenue à Dismaland, un parc d'attractions plus que bizarre, conçu par l'artiste de rue Banksy, mondialement connu pour ses pochoirs inimitables. Toute ressemblance avec le monde merveilleux de Disney n'a rien de fortuit. A commencer par le nom Dismaland, dérivé du mot dismal signifiant lugubre en anglais. Dans cet univers glauque, le château qui trône au centre est à moitié calciné et les princesses finissent mal, harcelées jusque dans leur mort par des paparazzis. Le parc, créé dans une ancienne piscine en plein air près de Bristol au sud de l'Angleterre accueille les oeuvres dérangeantes et décalées d'une cinquantaine d'artistes. Des migrants dans des embarcations de fortune, une voiture de police nord-irlandaise transformée en toboggan .. Mais Banksy a ses fans. La première tranche de billets s'est arrachée en quelques minutes. Dismaland referme ses portes le 27 septembre.
Vidéos à la une
Dans ce lycée difficile du Queens, les élèves se sont emparés des murs avec l'aide du 5 Pointz, un lieu symbolique du graffiti à New York....
Vidéos à la une
BEIT HANOUN (Bande de Gaza) - 26 fév 2015 - Banksy, l'artiste britannique connu dans le monde entier pour ses pochoirs s'est rendu à Gaza pour redonner vie à des murs en ruine.Comme à son habitude, tout s'est déroulé dans une discrétion absolue. " Le dessin est ici depuis plus d'un mois. Il a été élaboré dans la nuit parce que nous l'avons découvert au petit matin. Nous n'y avons pas prêté attention parce que les rues de Gaza sont pleines d'affiches, de graffitis et de dessins " explique Jamal Abu Eittan, un habitant. Dans ses dessins, les enfants s'envolent dans les airs sur un tourniquet en forme de mirador, tandis qu'un chat semble jouer avec une boule de fils de fer. Une manière pour l'artiste de dénoncer les terribles conditions de vies des habitants depuis la guerre meurtrière et destructrice de l'été 2014 menée par Israël. Une vidéo postée sur son site internet laisse entendre que Banksy a rejoint l'enclave palestinienne via un tunnel clandestin. Le graffeur dont l'identité reste floue avait déjà tagué le mur de séparation entre Israël et la Cisjordanie occupée.
Vidéos à la une
Dans la bande de Gaza, un groupe d'artistes et d'activistes palestiniens peignent nuit et jour les murs de la ville martyr. Ils espèrent diffuser...
Vidéos à la une
Banksy pourrait rapporter à lui seul plus de 300.000 dollars lors d’une vente aux enchères organisée ce jeudi, à Berverly Hills.
Vidéos à la une
Banksy, icône du street art dans le monde et qui vit toujours dans l'incognito, a décidé de barder ses oeuvres à New York sans l'annoncer. L'opération pied de nez a tout juste rapporté quelques...
Publicité