Vidéos à la une
- Crisse, une référence dans le Heroïc Fantasy notamment avec Atalante - La BD et le monde de l'édition - Chronique BD, Fanny, Izunas, le Tao des Chats et Le Grand Méchant Renard
Vidéos à la une
Alors que le première course de formule électrique avait lieu ce samedi à Paris, un rallye d'un autre genre avait lieu au départ du château de Cheverny, alias Moulinsart. Depuis deux ans, les fans de Tintin et une quarantaine de vieilles voitures tout droit sorties des albums d'Hergé défilent durant deux jours sur le domaine.
Vidéos à la une
Philippe Kienne est l'auteur de la bande dessinée "Club Ski Rando" illustrant le ski de randonnée et les paysages savoyards.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/MfkhVRcj . Focus sur l'exposition "Comics et Super-Héros" qui se tient à la Vendéthèque de Montaigu jusqu'au 29 juin 2016. Plus sur http://wizdeo.com/s/tvvendee . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos à la une
Interview de Kris et Bertrand Galic, scénaristes de la bande dessinée "Un maillot pour l'Algérie", sur de la guerre d'Algérie.
Vidéos à la une
Deadpool, est l'anti-héros le plus atypique de l'univers Marvel. A l'origine, il s'appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d'un humour noir survolté, Deadpool va traquer l'homme qui a bien failli anéantir sa vie. Ryan Reynolds a déjà incarné le personnage de Deadpool. c'était dans X-Men Origins: Wolverine aux côtés de Hugh Jackman dans la peau du célèbre mutant aux griffes d'acier. Ryan Reynolds : 'Nous sommes ici à l'intersection d'un super héro de l'apocalypse. On a tous ces films qui arrivent et ils sont tous très sérieux, très bruts et sombres et Deadpool est à l'opposé de ça. Il ne prend rien au sérieux et je crois que c'est drôle, c'est un changement de rythme rafraîchissant. On garde les scènes d'action intense, on a un film qui parle de thèmes un peu plus adultes que ceux que l'on a vue dans les récents marvels...' Ed Skrein qui a entre autre pris la sutie de Jason Statham dans Le transporteur a donné la réplique à Ryan Reynolds : 'Ce n'était pas vraiment difficile quand vous êtes devant la caméra et dans votre personnage. Mais dès que je me retournais... c'était difficile de ne pas éclater de rire. Parce que lui il continuait et vous vous essayez de ne pas rire . Et puis ils disent 'coupez' et tout le monde éclate de rire.' Deadpool sur les écrans du monde entier cette semaine.
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/usnCjK3v . Thierry Nouveau, illustrateur ...
Vidéos à la une
EPHEMERIDES. Jean-Claude Chemin est devenu reporter, comme son héros Tintin. En 1998, ce passionné des albums de Hergé a installé des reproductions géantes des vignettes de Tintin à Saint-Nazaire. Ce tintinophile espère installer de telles vignettes dans tous les endroits du monde où est passé Tintin, y compris la Lune...
Vidéos à la une
"Il y a un certain nombre de propriétaires qui continuent de pratiquer des loyers abusifs" a déclaré Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris (PCF), invité de LCI ce mardi. Une étude annonce que 42% des loyers sont trop chers à Paris.
Vidéos à la une
"Il y avait deux Services d'action civique,il y avait le Sac officiel, la vitrine et il yavait un autre Sac, plus clandestin qui servait a des opérations spéciales" a expliqué Benoît Collombat, invité de LCI ce mardi. Il est journaliste et auteur de "Cher pays de notre enfance", bande dessinée qui raconte les dessous de la Vème République des années 70.
Vidéos à la une
Interview de Rubén Pellejero et de Juan Diaz Canales, dessinateur et scénariste de "Sous le soleil de minuit", sur le nouveau Corto Maltese d'Hugo Pratt.
Vidéos à la une
Invité du 17/19 de LCI, le dessinateur du Chat Philippe Geluck est revenu sur un dessin dans l'un des volumes de sa nouvelle bande-dessinée. Il a reconnu être hanté par l'idée de jouer avec sa femme au Scrabble.
Vidéos à la une
Le nouvel album de Corto Maltese est sorti mercredi en librairies. Né sous la plume de Hugo Pratt, disparu il y a 20 ans, le célèbre capitaine n'avait plus été dessiné. Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero lui ont offert une seconde jeunesse dans une nouvelle aventure "Sous le soleil de minuit".
Société
L’ancienne compagne de François Hollande prêtera sa voix au personnage de la série animée "Silex and the City" inspiré par la BD.
Vidéos à la une
A l'occasion du Tour de Gaule d'Astérix et des 50 ans d'Idéfix, une nouvelle édition de l'univers d'Astérix et d'Obélix sera publiée lors d'une exposition à la libraire Bédéciné de Toulouse.
Vidéos à la une
Dans le cadre de la 15ème édition du Festival du Goéland Masqué à Penmarc'h dans le Finistère, interview de Roger Hélias, organisateur du festival et du dessinateur de BD, Briac Queillé.
Vidéos à la une
Direction la librairie Terres de Légendes à Toulouse où l'un des auteurs de MISMA, Simon Hanselmann, a présenté son oeuvre intitulé "Megg Mogg & Owl" dans le cadre de la 42e Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême.
Vidéos à la une
Notre envoyé spécial Rémi Perrot nous fait vivre l'intérieur du Festival de la bande dessiné d'Angoulême. Les trois prétendants au grand prix étaient le scénariste britannique de comics Alan Moore, le créateur japonais Katsuhiro Otomo et l'auteur belge Hermann. Le grand prix a été attribué à Katsuhiro Otomo, qui a créé "une oeuvre à succès qui a marqué les esprits depuis 25 ans", a déclaré l'éditeur qui a lancé le premier la série Akira en France.
Vidéos à la une
François Boucq, dessinateur de presse et de BD, co-auteur de l'album 'Little Tulip' avec Jérôme Charyn (Éd. Lombard), était en duplex pour BFM Story. La 42ème édition du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a débuté jeudi sur fonds de solidarité avec Charlie Hebdo. Les hommages à l'hebdomadaire satirique se multiplient, sans renoncer à célébrer les multiples facettes d'un 9e Art en plein renouvellement. La direction du Festival a créé le "Prix de la Liberté d'expression", qui sera remis cette année à "Charlie Hebdo", et sera décerné spécialement à Cabu, Charb, Wolinski, Honoré et Tignous. Ce trophée sera alors destiné à récompenser des auteurs et des ouvrages qui se battent dans le monde entier pour préserver la liberté d'expression.
Vidéos à la une
Candice Mahout revient, dans sa chronique culturelle quotidienne, sur le coup d'envoi du 42ème Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême, en Charente. Elle a ainsi rencontré le dessinateur Alfred, lauréat en janvier 2014 du Fauve d'Or pour son album "Come Prima". Cette année, l'événement sera placé sous haute surveillance et plusieurs événements rendront hommage au journal satirique Charlie Hebdo.
Vidéos à la une
Ce phénomène a débuté dans les années 70 à San Diego aux Etas-Unis. Le festival de comic-con se diffuse sur toute la planète, et maintenant...
Vidéos à la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/KWmp0rhm . Direction Arnage, dans la Sarthe, pour découvrir...
Vidéos à la une
Il y a tout juste 50 ans, Joaquín Salvador Lavado, dit "Quino", publiait les premières aventures de Mafalda, la plus célèbre des petites filles argentines. Quino est le premier caricaturiste à recevoir un Prix 'Prince des Asturies' en Espagne, dans la catégorie 'Communication et Humanités'. Sa vie est, aujourd'hui, partagée, entre Buenos Aires et Madrid. Mais une maladie des yeux l'empêchent, désormais, de dessiner son personnage fétiche. Euronews l'a rencontré en Espagne. Francisco Fuentes, Euronews: Bienvenue. Merci beaucoup d'être avec nous. Quino: Merci à vous. Euronews: Prix 'Prince des Asturies' dans la catégorie 'Communication et Humanités'. Qu'est-ce que cela signifie pour vous? Quino: Je suis très content parce que c'est un prix pour lequel j'ai toujours eu un grand respect. Il a toujours été décerné à des gens qui respectent et aiment beaucoup leur métier. Paco: Vous êtes le premier dessinateur à recevoir ce prix. Quino: (Rires) Mais j'espère que je ne serai pas le dernier. Paco: Est-ce que vous croyez, qu'en général, les caricaturistes (comme Plantu) sont suffisamment reconnus dans le monde? Quino: Je crois que oui. Je pense qu'Umberto Eco nous a beaucoup aidé quand il a créé une sorte de littérature dessinée. Paco: Savez-vous comment les nouvelles technologies peuvent contribuer au développement de la bande dessinée humoristique? Quino: Nous sommes dans une transition technologique et pour l'instant nous ne savons pas comment cela va finir. C'est comme pour le livre électronique. Au début, on a eu peur que cette technologie s'impose face à l'édition papier et finalement, ça ne s'est pas passé ainsi. C'est difficile d'anticiper l'avenir. Paco: Dans vos dessins, vous auriez pu évoquer les tablettes ou les réseaux sociaux? Quino: Au début de cette nouvelle ère, j'ai commencé a m'amuser en dessinant cette technologie, en utilisant ses termes, la plupart en anglais et que les gens utilisent sans vraiment les comprendre. Je crois que la technologie va modifier les relations humaines. Elles ont déjà assez bien changé, mais avec un handicap un peu curieux. Les gens sont connectés à des milliers de personnes, mais ils n'ont pas d'amis avec qui avoir une conversation. C'est très curieux. Paco: Parlons un petit peu de Mafalda qui est une des raisons pour lesquelles, nous sommes ici, dans la principauté des Asturies. Elle vient de fêter ses 50 ans. Depuis plusieurs mois, il y a une exposition dans le monde entier. Vos vignettes humoristiques, vos pensées ont une grande importance. Quand vous avez commencé a dessiner Mafalda, aviez-vous imaginé tout ça? Quino: Non. Je ne m'attendais à rien. J'ai commencé à publier ce personnage sans le connaître totalement. Je ne l'avais pas assez travaillé avant de le publier. Mais à un certain moment, je me suis demandé: 'comment faire pour continuer à raconter son histoire?' Et j'ai trouvé cette idée de Mafalda qui pose des questions à ses parents, des questions auxquelles personne n'a de réponses. 'Pourquoi il y a la guerre? Pourquoi il y a des gens pauvres? Pourquoi on détruit la planète?' Des questions sans réponses et je trouvais que c'était un bon moyen pour que les gens s'intéressent à Mafalda. Paco: Pourquoi le temps n'a-t-il pas d'effet sur Mafalda? Elle n'a pas pris une ride et elle a comme traversé le temps pour devenir éternelle. Quino: Non (rires). Je crois que, justement, le jour où les lecteurs se rendront compte que dans mes dessins, il n'est pas fait mention des nouvelles technologies, que moi, je n'y connais rien, alors, il verront que ce personnage n'est pas de notre temps et elle perdra tout intérêt. Paco: Vu que Mafalda est toujours d'actualité, on a l'impression que le monde a très peu changé ces 50 dernières années. Quino: Très peu. Et ça, c'est une grande déception sur le comportement humain parce que cela veut dire qu'on continue à faire les mêmes erreurs, que l'on n'a pas progressé, sauf dans la technologie. Paco: Pourquoi le monde va-t-il toujours si mal? Quino: Parce que les intérêts économiques ont pris le dessus sur les intérêts politiques et idéologiques. Aujourd'hui, il n'y a pas d'idéologie et ça, c'est rarissime pour quelqu'un de ma génération! La génération de 68 dont le leitmotiv était: 'l'imagination au pouvoir'. Tout ceci était si beau et aujourd'hui, il ne reste plus rien. Paco: Une des images de Mafalda, qu'on a toujours en tête, est qu'elle n'aimait pas la soupe. J'ai lu que vous aviez utilisé la soupe de Mafalda comme une métaphore de la dictature argentine. Comment vous et votre famille avait vécu cette époque, où vous avez dû partir en exil en l'Italie? Quino: Comme tous nos compatriotes. Très mal! Etre obligé de quitter son pays dans l'angoisse, vous fait perdre le contact avec vos amis, votre famille et les personnes que vous aimez. Aujourd'hui, les flux migratoires sont importants dans le monde, alors pas besoin d'expliquer ce que cela signifie. Paco: Comment voyez-vous l'évolution récente de l'Amérique Latine? Quino: J'observe mais je n'arrive pas à comprendre ce qu'il se passe. Il y a 5 ans, je la regardais avec plus de tranquillité. Aujourd'hui, je suis très curieux de savoir de ce qu'il va se passer. Paco: Et l'Europe? Quino: L'Europe m'intrigue autant que l'Amérique Latine. Paco: N'oublions pas que vous vivez à cheval entre Buenos Aires et Madrid et ceci fait de vous un spectateur privilégié. Quino: L'Europe, c'était un modèle pour l'Amérique Latine. Et en ce moment, elle est dans une étape où on ne sait pas si elle va continuer à s'étendre ou se désintégrer totalement. Il y a des pays qui veulent leur indépendance, ce que je trouve très grave. 'Des pays?' Non, je voulais dire 'des régions'. Parce que je crois que dans cette ère de l'incertitude, il faut plutôt s'unir que se diviser. Paco: Retournons à la soupe de Mafalda. Aujourd'hui, quelle serait la soupe de Mafalda ou la soupe de tous les problèmes? Quino: (Rires) La soupe de Mafalda d'aujourd'hui serait un peu la montée en puissance des groupes terroristes que l'Occident ne sait pas gérer à cause, notamment, de son manque d'intérêt pour d'autres cultures. En conséquence, l'Occident ne sait pas comment les traiter et agir avec elles. Paco: Comment voyez-vous le monde? Quino: Je le regarde. Je lis fréquemment la Bible pour chercher des idées pour mes bandes dessinées même si je ne suis pas croyant et que je ne l'ai jamais lue avec un esprit religieux. Je pense que les Etats ont non seulement commis les mêmes erreurs lors des deux derniers siècles mais que l'être humain a une tendance à abîmer ce qu'il a bien fait. Paco: En quoi croyez-vous? Quino: En la pensée humaine, Même s'il y a des périodes dans lesquelles l'humanité a reculé, pendant la période nazie et fasciste notamment. Parfois, elle réussit de bonnes choses mais ensuite, il lui arrive de tout gâcher. Paco: Quino, merci d'avoir été avec nous. Quino: Merci à vous. Paco: Et bonne chance!
Vidéos à la une
Rencontre avec le dessinateur toulousain Serge Carrère qui fait le point sur sa résurrection de la bande dessinée 'Achille Talon'.
Insolite
Suite à la publilcation de caricatures réalisées par Jean Sarkozy,  le dessinateur Joann Sfar a réagit très vite via le réseau social Instagram. Le fils de l'ancien président de ne s'est d'ailleurs pas laissé abattre et a également répondu avec humour.
Vidéos à la une
.Lady Mafia est une BD avec Veronica, une hitwoman de la mafia. Elle tue pour se venger, vêtue de cuir et suscite beaucoup de critiques car "elle...
Vidéos à la une
Zoom sur le 41e Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême pour y découvrir les auteurs toulousains participant à l'évènement.
Vidéos à la une
La petite Mafalda fête ses 50 ans. A cette occasion, l'héroïne est à l’honneur du 41ie Festival de la bande dessinée d’Angoulême. Une exposition lui est consacrée ainsi qu’à son...
Vidéos à la une
C'est le rendez-vous des accros de BD. Le festival d'Angoulême débute ce jeudi jusqu'à dimanche. Cette année, "Astérix chez les pictes" a cartonné, alors que de nombreux albums ont vu leurs...
Vidéos à la une
Coup de projecteur sur le nouvel album "Astérix chez les Pictes", qui marque le retour d'Astérix après 8 ans.

Pages

Publicité