Vidéos Sciences
Abandonnée au début du 20e siècle, et interdite depuis, la fagothérapie fait son grand retour. Des chercheurs français collectent en ce moment des eaux d'égouts pour dénicher des "fages", virus mangeurs de bactéries. Ces prédateurs très précieux sont capables de venir à bout des plus résistantes aux antibiotiques, comme l'Escherichia coli ou le staphylocoque doré. Une aubaine pour des patients victimes d'infections.
Publicité